Ohey 5350

Conseils : comment aider les oiseaux à se nourrir en hiver ?

Pont-à-Celles, une commune près de Charleroi, a décidé d’informer les citoyens pour aider les oiseaux à se nourrir en hiver. Avec l'aide de l'ASBL "Les animaux", la commune répond à toutes vos questions.

On y pense peu, et pourtant. L’hiver est une période difficile pour les oiseaux. Ce n’est pas toujours facile pour eux de trouver de quoi manger. C’est pourquoi Pont-à-Celles et l’ASBL Les amis des animaux donnent quelques conseils.

Pourquoi est-ce si important de nourrir les oiseaux en hiver? 

« Pendant l’hiver, quand le sol est enneigé ou gelé durant plusieurs jours, les oiseaux éprouvent des difficultés à trouver une nourriture qui leur est plus que jamais indispensable.  Pour résister au froid, les oiseaux gonflent leurs plumes et celles-ci prennent le rôle de couverture chauffante. Un tel procédé leur permet de survivre mais leur fait perdre 1/10ème de leur poids en calories, par nuit. Aider les oiseaux en hiver, c’est donc leur procurer la nourriture dont ils besoin pour couvrir leurs dépenses calorifiques. »

Quand faut-il les nourrir? 

"Nous conseillons de commencer le nourrissage hivernal dès les premières gelées. Le nourrissage durera jusqu’au printemps. Sauf exception, il est déconseillé de nourrir les oiseaux à la fin du printemps, en été et en automne, afin qu’ils ne soient pas dépendants de l’homme toute l’année."

Comment les nourrir?

"Chaque espèce étant tributaire d’un certain type de nourriture, il faut nourrir de façon variée en divers endroits, les uns plus éloignés que les autres, suivant que les oiseaux se rapprochent ou non des habitations. Placez vos mangeoires à différents endroits afin d’éviter les batailles : un coin de fenêtre, de balcon, une branche d’arbre feront parfaitement l’affaire (jamais au niveau du sol à cause des chats)."

Que donner à manger ?

"Comme aliment de base, vous trouverez, dans le commerce, des mélanges de graines adaptées aux oiseaux de chez nous. Vous pouvez ajouter des pépins de pommes ou de poires. Les oiseaux insectivores se satisferont de matières et corps gras : lard non salé, gras de jambon, morceaux de margarine. Le pain sec finement émietté ainsi que des petits morceaux de fromage jeune ou une demi-pomme coupée feront également le bonheur de nombreux amateurs."

Comment préparer son propre mélange graisse-graine? 

  • Remplir à moitié de graines une mangeoire (une demi-noix de coco ou une boite de conserve plate et non coupante par exemple)
  • Ajoutez-y des fruits secs hachés, des miettes de fromages et de gâteaux secs.
  • Versez dessus de la graisse fondue et mélangez
  • Attendez que la mixture soit refroidie pour servir

Voici quelques suggestions et règles à respecter :

  • Utilisez de la graisse de boeuf ou de mouton
  • Rejetez les déchets épicés 
  • Achetez des cacahuètes (non salées) de bonne qualité.

Enfin, n’oubliez pas l’eau !

"L’eau est essentielle et pourtant, on l’oublie souvent. Elle devra être fournie légèrement tiède plusieurs fois par jour, avant la tombée de la nuit. La profondeur du liquide ne devra pas dépasser 2 à 3 cm afin d’éviter une baignade mortelle."

Retrouvez l'article dans son intégralité sur le site de la commune de Pont-à-Celles.

Retrouvez l'article original sur Télésambre