Ohey 5350

Comeos lance Comin, le moyen pour les commerçants de lutter contre les vols

La fédération belge du commerce Comeos a annoncé au journal Le Soir le lancement d'une nouvelle plateforme pour aider les commerçants à réduire le nombre de vols dans les commerces. Le Commerce Information Network (Comin) est un partenariat entre les commerçants et la police.

Pour lutter contre la criminalité en magasin, Comeos a décidé de prendre les devants. Comme l'ont annoncé nos confrères du journal Le Soir, la fédération belge du commerce a lancé vendredi dernier une nouvelle plateforme qui devrait permettre de réduire le nombre de vols en bandes organisées. Chaque année, c'est tout de même une perte de 1 milliard d'euros que le secteur doit assumer. 

Concrètement, la plateforme Comin se veut être un relais direct entre commerçants et services de police. D'un côté, les commerçants ont la possibilité de signaler tous cas de vols à l'étalage, cambriolages, vols à main armée et comportements suspects. De l'autre côté, la police leur partage des informations préventives concernant les modes opératoires, les produits sensibles au vol et la ou les bandes organisées actives dans une certaine zone.

Pour bénéficier de ce service, nul besoin d'être un membre de Comeos. Depuis vendredi, après plus d'un an de test, la plateforme est en effet ouvert à tous. Durant la phase de test, ce n'est pas moins de 1.900 faits qui ont été répertoriés et les résultats sont positifs. Alors qu'un dépôt de plainte de la part d'un commerçant se solde souvent par un classement sans suite de l'affaire, avec Comin, la police a réagit dans 100% des cas et a procédé à une enquête approfondie, une identification ou une arrestation dans 50% des cas

 

Jérémie Sanem