Ohey 5350

Camping, randonnée en forêt: comment se protéger des tiques

La tique est un petit acarien qui mesure de 3 à 6 mm et qui vit dans les hautes herbes, les fougères ou les endroits ombragés. Elle agit comme un parasite pour se fixer sur un animal (chien, chat, oiseaux…) ou de l'homme, et se nourrir de son sang.

Elle possède un rostre qui lui permet d'aspirer le sang de son "hôte". C'est à cette occasion qu'elle peut transmettre des maladies, telle que la maladie de Lyme. Certains humains peuvent développer une allergie au contact avec la salive de la tique. Après son "repas", la tique peut grossir de manière spectaculaire et prendre une teinte rougeâtre.

C'est surtout pendant les mois chauds que la tique est à la recherche d'un hôte. C'est pourquoi les campeurs, les jeunes en camp scout, les adeptes des pique-niques et les amateurs de randonnée en forêt sont invités par l'Agence wallonne pour une Vie de Qualité (AViQ) à appliquer quelques règles de prévention contre les morsures de tique. Elle conseille de porter des vêtements couvrants (manches longues, pantalons, chaussures hautes) et d'appliquer un répulsif pour insectes de type DEET (30-50%) ou autre.

Aspirer le sang

Après une promenade dans des hautes herbes, dans un bois, ou même dans un parc ou un jardin, il est recommandé d'inspecter méticuleusement tout le corps, y compris au niveau du cou et derrière les oreilles: lorsque la tique a trouvé un "hôte", elle se déplace sur ce dernier jusqu'à ce qu'elle ait trouvé un endroit propice pour fixer son rostre et de commencer à aspirer le sang.

Si vous trouvez une tique fixée à la peau, il faut l'enlever avec une pince adaptée, sans en comprimer le corps. Ensuite il faut absolument désinfecter la zone de morsure. L'Institut de Santé publique recense les morsures de tiques chez l'homme en Belgique, il demande de les signaler sur le site tiquesnet.be et, si possible, d'envoyer le spécimen par courrier après l'avoir collée à l'aide de papier collant transparent sur une feuille blanche.

Ce n'est pas tout: il faut surveiller pendant 30 jours la zone de morsure. "Si vous constatez un érythème migrant (rougeur grandissante) ou des symptômes grippaux, consultez un médecin généraliste", conseille l'AViQ.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF