Andenne 5300

Point sur les inondations en province de Namur : évacuation en cours à Jemelle, routes inondées, transports compliqués

La Province de Namur a dressé un premier bilan des intempéries de ces dernières 48H. La situation est tendue même si elle est loin de celle connue en province de Liège. Toute la province est touchée mais avec une intensité particulière dans les communes de : Andenne, Dinant, Houyet, Rochefort, Fosses-la-Ville, Mettet, Sombreffe, Namur, Walcourt, Fernelmont et Viroinval.

Au niveau des interventions, la Province a dressé un premier bilan, les services de secours ont procédé à 1795 interventions. Des Moyens spéciaux ont été mis en oeuvre : deux hélitreuillages par hélico de la police fédérale sur Dinant et Walcourt. Des bateaux et des véhicules Unimog de la défense ont aussi été utilisés. 

Le détail des points noirs de la région ci-dessous. 

Des évacuations sont en cours à Jemelle depuis trois heures du matin sur la commune de Rochefort. "La situation s’est fortement dégradée vers 2-3 heures du matin" explique Corinne Mullens, la bourgmestre faisant fonction de Rochefort.

Si dans un premier temps, la commune conseillait aux habitants concernés par les inondations d’évacuer leur domicile, le niveau de l’eau et le courant sont actuellement trop forts. "On demande aux gens de ne surtout pas quitter leur domicile et de s’abriter au premier ou au deuxième étage" détaille la bourgmestre. "Nous sommes débordés, l’eau continue de monter, même les véhicules de l’armée n’arrivent plus à passer à certains endroits". Une cinquantaine de personnes évacuées ont passé la nuit dans une salle communale à Rochefort, une autre cinquantaine de personnes dans une salle à Han-sur-Lesse

"C’est du jamais vu. C’est un véritable torrent qui s’écoule dans le centre de Jemelle. La Lomme qui ne dépasse jamais les murets qui la bordent, s’étend jusqu’à deux rues plus loin, en plein centre-ville. En cinquante ans, je n’ai jamais vu ça" déplore Corinne Mullens.

En plus, des problèmes d’inondation, les communications sont saturées. Joindre les secours est parfois compliqué. Les pompiers demandent aux habitants de monter dans les étages de leur habitation et d’y rester : "les secours arrivent".

La circulation sur la commune est très compliquée. Il est déconseillé de prendre la route. De nombreuses voiries sont fermées à la circulation notamment du côté de Rochefort, Jemelle, Forrières, Lessive, Eprave, Villers-sur-Lesse, un éboulement entrave partiellement la route entre Rochefort et Han-sur-Lesse. Le quartier de Dewoin est impraticable.

La région d'Andenne a été aussi fortement touchée. Le Samson est sorti de son lit. Et une dizaine d'habitants de Thon-Samson ont dû être évacués ce matin en canoë par les pompiers de la Zone NAGE. Ils sont temporairement hébergés dans une salle communale. 

L'accès principal à l'hôpital de Mont-Godinne est inaccessible pour l'instant. Des itinéraires bis sont proposés pour rejoindre l'hôpital. 

De manière générale, il est déconseillé de prendre la route en province de Namur. Des messages BE-Alert ont été envoyés aux citoyens. 

 

Les pompiers de la zone Dinaphi sont débordés. Du côté de la zone NAGE, depuis 04h30, les pompiers sont submergés d’appels de la commune d’Andenne et particulièrement du village de Seilles.

Circulation très compliquée

De nombreuses voiries sont inondées et fermées à la circulation. Pour plus d’informations, rendez-vous sur cet article où les informations sur vos conditions de circulation sont mises à jour minute par minute.

Côté rail, la SNCB demande aux voyageurs de postposer leurs déplacements dans les provinces de Namur, Luxembourg et Liège. Suite aux inondations, de nombreux trains ne circulent pas. La circulation des trains est interrompue sur une grande partie des lignes wallonnes, tout spécialement au sud du sillon Sambre et Meuse.

A. Stas

Retrouvez l'article original sur RTBF