Andenne 5300

La Ressourcerie namuroise, la société qui donne une seconde vie à vos encombrants

Créée il y a une quinzaine d'années, la société collecte les encombrants, les transforme et les vend.

Que vous résidiez dans un appartement, une maison ou un palace (on ne sait jamais !), il y a de fortes chances pour que votre habitation soit encombrée par un tas de choses dont vous n'avez plus l'utilité, ou qui sont cassées. Chaque Belge jette en moyenne plusieurs dizaines de kg d'encombrants chaque année.

La bonne nouvelle (si vous habitez dans la province de Namur), c'est que vous pouvez faire appel à Ressourcerie, une association qui collecte les encombrants, et tente de leur donner une seconde vie depuis plus d'une quinzaine d'années.

C'est au Québec que Marc Detraux, fondateur et directeur de la Ressourcerie namuroise, a découvert ce concept, qu'il a ensuite ramené dans sa province en vue de remplacer les grosses poubelles. L'entreprise démarre modestement, avec un camion qui va chercher les encombrants chez les gens, pour pouvoir les valoriser et les mettre en vente. De fil en aiguille, le service s'est agrandi, et compte aujourd'hui 4 magasins, 9 camions et plus de 80 employés.

Parmi eux, Cécile Meyer, chargée de communication et des ressources humaines, qui a bien voulu nous expliquer le fonctionnement de cette entreprise environnementale et sociale.

La collecte

Le premier volet de la Ressourcerie, c'est évidemment la collecte, un service qui est gratuit pour les particuliers en Province de Namur. “On a 31 communes partenaires actuellement. On va chercher les encombrants chez les gens, que ce soit en bon ou en mauvais état. Ça se fait par appel téléphonique ou avec un formulaire en ligne” nous explique Cécile Meyer. "Il y a plus ou moins 20 tonnes qui rentrent tous les jours au centre de tri.” C'est là que la répartition est faite : certains encombrants suivront une filière classique de recyclage, mais d'autres seront nettoyés, valorisés et préparés pour le réemploi.


Quelques conseils pour préparer au mieux la collecte à cette adresse.

La Fabrik

Une partie des encombrants atterriront à la Fabrik, l'atelier de menuiserie de la Ressourcerie. “À partir du moment où les objets ne sont plus en bon état, on va pouvoir les transformer, et le bois représente plus ou moins 50% de ce qu'on collecte. (...) On créé du nouveau mobilier à partir de ce bois qui n'est plus utilisable en temps que tel.”

Parmi leurs réalisations 100% récup, des meubles en tout genre (chaises, tables, étagères, etc.), mais aussi des aménagements pour des restaurants, bars, épiceries, etc.

Les Boutik

Les meubles réalisés dans l'atelier sont ensuite vendus chez “Madame Varik” à Saint-Servais, un des quatre magasins liés à la Ressourcerie. “On y trouve de la manufacture, du mobilier aérogommé, les créations de l'atelier menuiserie, de la belle vaisselle, une sélection vintage.” détaille Cécile Meyer. Les trois autres magasins, baptisés “Ravik Boutik”, proposent quant à eux de la seconde main plus classique : du mobilier, de l'électronique et toute une série d'objets qui ont été réparés, nettoyés et remis en parfait état par le centre de tri (ou un de ses partenaires).

Ces magasins n'ayant pas pu ouvrir au public ces dernières semaines, la Ressourcerie a récemment mis en place un système d'e-shop. “Dans un premier temps, on a proposé une sélection vintage, des jeux, etc. pour pouvoir écouler toutes les marchandises qui arrivent au centre de tri et s'accumulent. Plutôt que de jeter, on a développé ça !” L'initiative ayant rencontré un certain succès, l'entreprise entend la poursuivre, magasins ouverts ou non.

Environnement et réinsertion

Si l'entreprise a une vocation environnementale évidente, il est important aussi de noter qu'elle a une finalité sociale. “Nous sommes une entreprise d'insertion à finalité sociale reconnue, et nous travaillons avec différentes ASBL de la province. Plus ou moins la moitié du personnel sont des personnes qui travaillent dans le cadre de l'article 60, qui vont passer chez nous une durée de 1 à 2 ans sous contrat pour pouvoir d'abord réapprendre les bases du savoir-être, et puis du savoir-faire pour ensuite retrouver le chemin de l'emploi.
 

Pas de doute, l'humain est au coeur des valeurs défendues par la Ressourcerie namuroise. Interrogée sur la philosophie de l'entreprise, Cécile Meyer nous propose cette phrase, qui résume bien son champ d'action : "Notre fierté et notre plaisir : recréer ensemble de la valeur afin de contribuer à un monde plus durable et respectueux de la vie."

 

Plus d'informations : https://www.laressourcerie.be/

L'e-shop : https://www.laressourcerie.be/shop

 

AC