Profondeville 5170

L'eau est à nouveau potable à Lesves et Arbre; la SWDE pointée du doigt par le bourgmestre

A Profondeville, cette semaine, environ 1500 ménages ont été privés d'eau potable, dans les villages d'Arbre et de Lesve.

Il n'y avait pas assez de chlore dans l'eau, ce qui a provoqué une contamination bactérienne.

Depuis jeudi midi, tout est rentré dans l'ordre. Mais le bourgmestre de Profondeville accuse la Société wallonne des eaux, la SWDE, de manquer de professionnalisme.

L'attaque frontale d'une intercommunale par un bourgmestre n'est pas une chose courante. Mais on est à trois semaines des élections et les esprits s'échauffent un peu.

Luc Delire estime que la SWDE a réagi beaucoup trop lentement à ce problème d'eau non potable et que l'intercommunale utiliserait "des techniques moyen-âgeuses". La SWDE aurait en outre mal communiqué avec la population, si bien qu'un certain nombre d'habitants ont consommé de l'eau non potable. "J'ai eu des coups de fil furax de la part d'habitants et moi je n'avais même pas connaissance de l'intensité du problème. C'est à la SWDE de communiquer, nous avons relayé sur notre site internet mais évidemment tout le monde ne va pas vérifier si l'eau est propre à la consommation à chaque fois qu'ils ouvrent le robinet. A l'heure des réseaux sociaux, il devrait y avoir moyen de communiquer plus efficacement quand même..."

Que répond la SWDE à ces accusations ?

"Nous avons averti la population par un toutes boîtes", plaide la SWDE. L'intercommunale de distribution d'eau se défend aussi d'avoir réagi trop lentement. Avant, il fallait sept jours pour obtenir les résultats d'analyses bactériologiques. Mais maintenant, la SWDE a son propre laboratoire et les résultats tombent en 24 heures.

Par contre, sur l'origine du problème, la SWDE reconnaît que la station de pompage d'Arbre, qui alimente le château d'eau de Lesve, ne fonctionne pas de manière optimale. Des travaux pour moderniser les équipements sont planifiés avant les vacances.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF