Profondeville 5170

Emily Hoyos, nouvelle présidente de l'Université de Namur

Le Conseil d'administration de l'UNamur a désigné ce vendredi son nouveau patron, ou plutôt sa nouvelle patronne. Emily Hoyos présidera aux destinées de l'université pendant 4 ans. Ancienne présidente de la Fédération des étudiants francophones,...

Le Conseil d'administration de l'UNamur a désigné ce vendredi son nouveau patron, ou plutôt sa nouvelle patronne. Emily Hoyos présidera aux destinées de l'université pendant 4 ans. Ancienne présidente de la Fédération des étudiants francophones, la Namuroise d'adoption (elle est née à Etterbeek en 1977) retourne en quelque sorte à ses premières amours estudiantines. Emily Hoyos a été choisie parmi trois administrateurs extérieurs. Une proportion de membres externes plus importante, suite aux nouveaux statuts de l'ASBL Université de Namur adoptés l'an dernier.

L'ex-présidente d'Ecolo devenue consultante

Ancienne co-présidente d'Ecolo (en compagnie d'Olivier Deleuze), ex-présidente du Parlement wallon, Emily Hoyos a mis fin à sa carrière politique en octobre 2015. Définitivement. Elle a même quitté le conseil communal de Profondeville dont elle assurait alors la présidence. En 2016, elle intègre une société de conseils, Akkanto, spécialisée dans l'accompagnement des entreprises sur la route du changement. Elle est donc désormais bien ancrée dans la société civile et se dit "ravie d'endosser cette nouvelle fonction", selon le communiqué de l'Université de Namur. En tant que présidente du Conseil d'administration, elle sera chargée d'animer les débats, aux côtés du recteur, dans l'intérêt général de l'institution.

 

Pierre-Yves Millet

Retrouvez l'article original sur RTBF