La ville du Chinel

La ville du Chinel, personnage légendaire et folklorique possède un riche passé historique. C’est au 7e siècle que Feuillen, un moine irlandais, fonde un monastère afin d’accueillir ses compagnons évangélisateurs venus d’Irlande. Durant l’ancien régime, Fosses dépend du Prince-Evêque de Liège. C’est d’ailleurs Notger qui fait bâtir en 972 un premier rempart autour du bourg et agrandir l’édifice religieux. C’est un siècle plus tard que s’élève la collégiale Saint-Feuillen, à l’emplacement de l’ancien monastère irlandais. L’avant-corps de style ottonien témoigne de cette époque. A noter également que la crypte de l’église a la particularité de se trouver "hors-chœur". C’est la seule qui subsiste en Belgique.

Située dans l'Entre-Sambre-et-Meuse, la région des marches folkloriques et militaires, Fosses accueille tous les 7 ans la marche Saint-Feuillen, la plus grande et certainement la plus célèbre d’entre elles.

Les Chinels, quant à eux, sont célébrés tous les ans à la Laetare. Un événement folklorique qui attire chaque année des milliers de fêtards.

C. Vandelois