Fosses-la-Ville 5070

Pompiers à l'oeil, ils en ont marre !

C’est ce lundi que la cour du travail de Bruxelles rendra un arrêt qui suscitera certainement l’intérêt de tous les pompiers volontaires de l'Union européenne.

C’est ce lundi que la cour du travail de Bruxelles rendra un arrêt qui suscitera certainement l’intérêt de tous les pompiers volontaires de l'Union européenne. Les hommes du feu veulent entre autres que leurs gardes à domicile soient considérées comme du temps de travail et donc rémunérées. 

L’affaire est complexe et délicate, un litige opposant 37 pompiers volontaires à la Ville de Nivelles. Les hommes du feu veulent, entre autres, que leurs gardes à domicile soient rémunérées. À Nivelles, la demande à été rejetée, mais pour la Zone Hainaut-Est ce n’est pas vraiment différent. 

« Non, ils ne sont pas payés ! (…) On sait très bien que ce n’est pas l’emploi principal » explique Fabrice Pierart, le commandant des Pompier de la Zone Hainaut-Est. 

Dans le Brabant-Wallon, le tribunal du travail du Nivelles donne partiellement raison aux pompiers. La Ville refuse de céder et donc refuse de payer les pompiers qui ne sont pas partis en intervention. « Ca aura un impact au niveau du budget si la décision est positive pour les Pompiers. »

Selon la Cour Européenne de Justice le temps de garde à domicile est bel et bien du temps de travail, car le pompier volontaire doit rejoindre sa caserne dans un délai de 8 minutes, ce qui restreint fortement les possibilités d’exercer d’autres activités. Les 196 pompiers volontaires de la Zone Hainaut-Est ont eu le choix entre 5 statuts de rémunération avant le passage en zone. Avant, chaque poste était sous un statut pécuniaire différent. Depuis le passage en Zone, il y a eu les quatre statuts communaux plus le statut zonal. Les pompiers volontaires ont dû faire un choix. 

D’ailleurs, il y a toujours un manque de pompiers volontaires dans la région et cette décision pourrait peut-être motiver de nouveaux venus. Dernièrement, 47 pompiers ont été engagés dans la Zone Hainaut-Est. 
 

Retrouvez l'article original sur Télésambre