Namur

 

Fort logiquement le premier noyau urbain de la ville de Namur est situé le long de la Meuse. Ce noyau est appelé le Grognon, c'est le cœur historique de la ville dont les aspects ont fort évolué au fil des temps.

Les vestiges du passé sont omniprésents et extrêmement diversifiés à Namur. Voici en vrac et sans être complet quelques eléments parmi tant d'autres:

La Halle al’Chair est un bâtiment historique de style mosan qui avait été édifié pour la corporation des bouchers, aujourd’hui le bâtiment sert de musée archéologique.

L’Arsenal de Namur rejoint la citadelle dans son rôle originel, la protection de la ville. Il est utilisé par l’Université de Namur comme restaurant universitaire.

La tour du Beffroi de Namur a été érigée en 1388, appelée Tour Saint-Jacques, elle faisait partie de l’ancienne enceinte médiévale.

La cathédrale Saint-Aubain, achevée en 1767, est le siège du diocèse de Namur. Elle fait partie du Patrimoine majeur de Wallonie.

On ne peut pas passer dans la ville sans voir la citadelle. La fortification a, de tout temps permis a Namur d'occuper une situation stratégique en Europe. Elle a été le centre de convoitise de beaucoup de pays voisins entre le 15e et le 19e siècle. Aujourd’hui, en plus d’être un coin de verdure où les touristes peuvent se promener et découvrir l’histoire de la ville, la citadelle est le lieu de prédilection pour les événements que la ville organise.

L'église Saint-Loup, inaugurée en 1645, est considérée comme l’une des plus belles constructions baroques du 17e siècle en Belgique,

L’Hôtel de Groesbeeck–de Croix est l’actuel Musée des arts décoratifs de Namur. Bâti au 13e siècle, il a été transformé en élégant hôtel particulier en 1753 à la demande du comte Alexandre François de Groesbeeck.

Marche-les-Dames figure dans tous les livres d'Histoire belges puisque c'est là que le Roi Chevalier, le Roi Albert Ier a trouvé la mort en escaladant le rocher. Aujourd’hui encore , c'est un haut lieu de l'escalade en Belgique .

C’est aussi à Marche-les-Dames que se situe l’Abbaye Notre-Dame du Vivier. Une légende s’est construite autour de ce lieu. Il se dit que, lors de la première croisade, les épouses des nobles chevaliers partis pour délivrer Jérusalem des mains des Turcs, se sont rétirées au nombre de 139 à Marche-les-Dames . Celles dont les maris ne sont pas rentrès pas ont fondé la première communauté. La vie religieuse ne s'est interrompue que peu de temps à Marche-les-Dames. Les bâtiments ont été successivement occupés par les Pères Lazaristes et les Sœurs de Saint-Vincent de Paul. Transformé en internat, le bâtiment est aujourd’hui inoccupé.

Le folklore tient aussi une place importante dans la ville de Namur, il trouve son apogée lors des fêtes de Wallonie en septembre.  Parmi les groupes folkloriques de Namur, notons par exemple les  Echasseurs Namurois, groupe d’échassiers combattants depuis 1411 ainsi que la société folklorique et philanthropique la plus ancienne de la Wallonie, La Royale Moncrabeau "Les Quarantes Molons".

 Cécile de France, Benoit Peolvoerde sont  originaires de Namur.

L. Bolly Barajas