Namur 5000

Une formation qui côtoie la mort : agent funéraire

Ils sont une trentaine cette année à suivre une formation qui sort quelque peu de l’ordinaire.

Ils sont une trentaine cette année à suivre une formation qui sort quelque peu de l’ordinaire. Ils suivent, à l’IFAPME de Namur, une formation en agent funéraire! Quelles sont les motivations des apprenants à travailler peut-être un jour dans ce secteur où l’on côtoie la mort au quotidien? 

Ils sont une trentaine cette année à suivre une formation qui sort quelque peu de l’ordinaire.

Retrouvez l'article original sur Canal C