Namur 5000

Square Léopold à Namur: "enfumage", "coup d'épée dans l'eau"… répondent PTB et PS

Nous vous parlions mardi des recommandations de cet atelier composé de citoyens, d'élus et d'associations qui a réfléchi pendant plusieurs mois au redéploiement du site situé près de la gare de Namur.

Nous vous parlions mardi des recommandations de cet atelier composé de citoyens, d'élus et d'associations qui a réfléchi pendant plusieurs mois au redéploiement du site situé près de la gare de Namur. Il préconisait notamment que la mobilité douce ou les espaces publics soient au centre du projet. Et demandait aussi une mixité sur le site : qu'on y crée des commerces mais aussi des bureaux, de l'HoReCa et des logements.

Par contre, il laissait entendre que le sort des arbres du parcs Léopold ne devait pas être un obstacle au redéploiement du quartier. Sous-entendu : qu'ils pouvaient être abattus.

Qu'en pense l'opposition à Namur ?

C'est le PTB qui a dégainé le premier hier en dénonçant une stratégie d'enfumage, visant à faire oublier les résultats de la consultation populaire de 2015, qui avait débouché sur un rejet du projet de centre commercial au Square Léopold.

Le PS est plus prudent dans les mots utilisés, mais la cheffe de file, Eliane Tillieux, redoute quand même que ces recommandations exprimées par des citoyens namurois ne soient pas prises en compte par le promoteur Besix. "Ce qui nous inquiète, au-delà des recommandations, c'est que ce sont des balises non contraignantes. Nous espérons bien que tout ce travail n'aura pas été réalisé pour rien. Car Besix ne s'est pas exprimé lors de la rencontre publique. Ces balises non contraignantes contrecarrent peut-être les lignes directrices du projet de Besix… Mais de cela, nous n'en savons rien ! C'est l'inconnue…"

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF