Namur 5000

Respectez la signalisation aux passages à niveau, Saint-Nicolas vous surveille

Saint-Nicolas était de sortie ce mercredi matin à Jambes, près de Namur, pour récompenser tout ceux qui respectent la signalisation au passage à niveau situé juste à côté de la gare.

A cet endroit, il n'est pas rare de voir des personnes traverser les voies alors que les barrières sont fermées, ou accélérer plutôt que de s'arrêter lorsque le signal retentit, au mépris de la sécurité.

"Le choix de ce passage à niveau, ce n'est pas pour son caractère accidentogène, il y en a d'autres qui le sont bien plus, explique Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire qui a mis sur pied cette opération de sensibilisation. Nous l'avons choisi pour la fréquentation, car une action comme celle-ci vise à toucher un maximum de monde. Nous sommes juste à côté du point d'arrêt de Jambes qui est très fréquenté. En plus, ici, pour passer d'un quai à l'autre, il faut emprunter le passage à niveau."

Un accident par semaine sur les passages à niveau

L'an dernier, 51 accidents ont été recensés sur des passages à niveau en Belgique, soit un par semaine environ. Le dernier en date s'est produit lundi à Wavre, une automobiliste a franchi le feu rouge et s'est retrouvée coincée entre les barrières. Fort heureusement, elle a eu le temps de sortir pour se mettre à l'abri avant l'arrivée du train mais sa voiture, violemment percutée, est détruite.

"Nous avons affaire à de l'imprudence ou à des prises de risque volontaires, des gens qui accélèrent ou qui veulent slalomer entre les barrières lorsqu'elles sont fermées, poursuit Frédéric Sacré. S'engager sur un passage à niveau, c'est comme s'engager sur un carrefour, il faut avoir la certitude de pouvoir le dégager pour ne pas se retrouver immobilisé si les barrières venaient à se fermer."

De lourdes peines en cas d'infraction

Outre qu'elle met sa vie en danger et qu'elle risque de perturber le trafic ferroviaire, une personne qui traverse un passage à niveau fermé risque de sérieux ennuis.

"Traverser un passage à niveau dès que la lumière rouge est allumée, indépendamment du mouvement des barrières qui intervient dans un second temps, c'est l'une des infractions les plus graves du code de la route. Le risque, c'est un retrait de permis et une lourde amende. Même un piéton peut perdre son permis de conduire lorsqu'il traverse un passage à niveau fermé."

Hugues Van Peel

Retrouvez l'article original sur RTBF