Namur 5000

Quand l'eau et la fumée se mélangent dans la photo en Wallonie

En 2019, « Wallonie Terre d’eau » est la thématique mise à l’honneur par Wallonie Belgique Tourisme pour séduire chaque touriste qui sommeille en nous. Des performances qui déboucheront sur une expo, en novembre.

Le voyage d’un photographe de renommée internationale en Wallonie Terre d’Eau, une sensibilisation à la thématique de l’eau, débouchant sur une exposition à l’Espace Wallonie de Bruxelles à partir du 16 novembre. 12 lieux touristiques emblématiques sont actuellement le théâtre de ses performances artistiques.

Après des performances artistiques remarquées à Londres ou à Moscou, après avoir sillonné le monde entier – de San Francisco aux Alpes suisses en passant par la jungle en Colombie, Filippo Minelli a déposé ses valises, pour un temps, en Wallonie.

Sur un plan purement descriptif, son travail photographique évoque des paysages naturels, des sites industriels… où l’on distingue une fumée colorée.

Quant aux niveaux de lecture, ils sont multiples. L’art de Filippo Minelli consiste justement à ne délaisser ni le propos esthétique, ni la transmission d’un message conceptuel, multi-facettes.

L’utilisation du fumigène est sans doute née de l’intérêt que l’artiste porte aux questions de société. Utilisés généralement lors de manifestations, les fumigènes évoquent les mouvements de masse, le bruit et parfois même la violence. Dans les photographies de Minelli, cet outil d’urgence qu’est le fumigène est détourné de sa fonction première.

En figeant la fumée, l’artiste cherche à représenter le silence dans sa forme physique. En s’appuyant sur la fumée de couleur comme un instrument permettant de le visualiser.

Une collaboration de longue date en Wallonie

La Wallonie, Filippo Minelli la connaît à travers Dominique Marcq, conceptrice du projet et à la tête de la galerie Rive Gauche à Namur depuis 20 ans.

Depuis 2017, ils collaborent ensemble et son travail est exposé en permanence chez Rive Gauche. Ce qui permet d’affirmer, non sans fierté, que ce projet a un ancrage namurois.

Sans tout dévoiler et en laissant un peu de mystère quant à la diversité des lieux visités, Dominique peut d’ores et déjà vous dire qu’elle a vu naître sous ses yeux une véritable symbiose entre d’une part, des lieux emblématiques de la Wallonie et d’autre part, les nuages de couleur.

Fermez les yeux et imaginez une explosion de couleur sur La Lesse, sur les Lacs de l’Eau d’Heure, au pied du Château de Walzin ou d’une cascade à Malmedy...

Un magnifique projet qui a permis aux instigateurs de l'expo de sillonner la Wallonie, aux côtés de Filippo Minelli, pour rendre hommage à la Wallonie, Terre d’eau.

Une exposition à découvrir à partir du 16 novembre à l'Espace Wallonie de Bruxelles.