Namur 5000

Namur : La tour médiévale découverte sur le chantier du Palais de justice sera détruite

Le chantier du futur Palais de justice de Namur a révélé la présence d’une tour de défense datant du XVIe siècle.

Le chantier du futur Palais de justice de Namur a révélé la présence d’une tour de défense datant du XVIe siècle. Cette construction d’environ 8 mètres de diamètre faisait partie d’un ensemble d’une dizaine de tours situées autour de Namur pour protéger la ville des attaques extérieures. Mais voilà, ce vestige ne résistera pas à la construction du nouvel édifice.

Garder la trace de la tour

La décision a été prise par la région wallonne en concertation avec le promoteur immobilier. La destruction de ces vestiges serait inéluctable. Par contre, une trace de sa présence sera conservée, visible depuis les parkings du nouveau Palais de justice. Des pavés de couleurs différentes redessineront au sol, l’empreinte de la Tour ainsi que celle du mur d’enceinte. Comme le parking est privé, un panneau didactique accessible au public retracera l’histoire de cette découverte majeure en se basant sur les photos et sur la modélisation que les archéologues ont pu réaliser lors des fouilles.

Préservation impossible ?

Selon la ministre wallonne du patrimoine Valérie De Bue, conserver cette tour est impossible et aurait entraîné d’importants retards. Des câbles techniques et des tuyaux d’évacuation doivent passer précisément à cet endroit. Le promoteur aurait dû changer ses plans, ce qui aurait eu un coût, selon la ministre.

Or, la convention qui autorise les archéologues à fouiller préventivement est claire : les recherches ne peuvent pas ralentir le chantier ou entraîner des surcoûts, sauf en cas de découverte majeure et inattendue. La Tour médiévale ne répondrait pas dans ces critères. Un compromis a donc été trouvé avec le promoteur.

 

Benjamin Brone

Retrouvez l'article original sur RTBF