Namur 5000

La réouverture des magasins pourrait redonner des couleurs aux parkings du centre-ville de Namur

Ces derniers temps, plus besoin de grimper les étages pour trouver une place dans les parkings comme celui du Gifar, bien connu des Namurois. Ils sont tout simplement vides. Mais avec la réouverture des magasins, les sociétés de parkings du centre-ville espèrent une reprise de leur activité. Ces dernières semaines, leur taux d’occupation était tombé à 10%.

Cette année, les sociétés de parking s’attendent donc à une baisse historique de leurs chiffres d’affaires. On évalue la perte à une quarantaine de pourcents par rapport à une année normale” explique Julien Verdin, administrateur délégué du groupe My Park.

La réouverture des magasins en décembre ne suscite qu’un espoir limité auprès du secteur. Il y a effectivement une réouverture des commerces mais sous conditions explique Julien VerdinAjoutons également que toute l’activité Horeca, qui est aussi une activité importante et intimement corrélée à l’activité des parkings, ne reprend pas. 

La fin de l’année reste donc incertaine pour les parkings du centre-ville. On n’attend pas grand-chose du mois de décembre” confie Julien VerdinPlusieurs facteurs compliquent également la reprise de leur activité comme les achats en lignes, le click and collect ou encore le télétravail.Les gens y ont goûté. Le télétravail ne deviendra pas un standard mais il rentre dans les habitudes. Donc on ne s’attend pas à retrouver un niveau d’activité comme on a pu le connaître jusqu’à fin 2019 explique Julien Verdin

C.L

Retrouvez l'article original sur RTBF