Namur 5000

Kinés, pharmaciens, aides familiales, dentistes… A votre tour d'être vaccinés !

A ce jour, 122.

000 Wallons sont déjà vaccinés contre le Coronavirus. Après le personnel des hôpitaux, des maisons de repos et des résidents de ces mêmes maisons, c’est le personnel de première ligne qui est pris en charge. Une phase test a débuté ce vendredi à Namur.

120.000 personnes

C’est au tour des médecins, dentistes, aides familiales, pharmaciens, kinés, etc. de bénéficier de la vaccination. Les premiers sont arrivés à Saint-Luc Bouge dans la matinée de ce vendredi. L’hôpital paraît rodé à la procédure. Jusqu’à il y a peu, 480 membres de son personnel passaient chaque jour à la vaccination. Ce test grandeur nature ne pose donc aucun problème majeur à ses organisateurs. Si aucune anicroche ne se produit, l'opération devrait donc se généraliser ce mardi sur l'ensemble des sites.

31 sites

Saint-Luc Namur est un des maillons wallons de cette campagne de vaccination qui rassemble 6 méga centres et 25 hôpitaux. L'opération qui concerne le personnel dit de première ligne devrait aller relativement vite… si les vaccins suivent. C’est la seule incertitude de Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé qui s’attend à ce qu’en 6 ou 7 semaines, toutes les personnes concernées aient été traitées.

Astra Zeneca

Pfizer, Moderna, AstraZeneca et, probablement à la mi-mars, Johnson & Johnson composent l’assortiment vaccinal. Une association de médecine dentaire a toutefois fait savoir que ses membres ne souhaitent pas être vaccinés avec le produit d’AstraZeneca qu’ils jugent moins efficace. La ministre, elle, se refuse au "sur mesure". Je suis les recommandations de la Task Force Vaccination, explique Christie Morreale. Et donc, personne n’aura le choix du vaccin. Pas plus le personnel de première ligne que le reste de la population.

Carl Defoy

Retrouvez l'article original sur RTBF