Namur 5000

Folklore : 40e édition de la route du pékèt à Namur

C’est une tradition chaque vendredi soir lors des "Wallos".

C’est une tradition chaque vendredi soir lors des "Wallos". Un cortège part de l’Eschole des Pôves, rue Rupplémont dans le Vieux Namur. Certes l’alcool est présent mais c’est bien plus qu’un rendez-vous festif. Une fanfare guide 140 participants, qui doivent s’inscrire parfois des mois avant le Jour J, vers le Grognon. Place ensuite à une mini-croisière en bateau (1h30) le temps de se "rincer le gosier" avant un parcours terrestre animé et attrayant.

"Le parfait kit de la route du pékèt, c’est d’abord la petite choppe en terre cuite indispensable pour boire le divin breuvage", explique Xavier. "Il vous faut aussi le t-shirt, jaune cette année, estampillé 2019. C’est le signe de ralliement de toute la bande".

Cette année, les femmes étaient en nombre dans le cortège. "Nous allons embarquer sur un bateau avec la fanfare. Chacun a fait ses petites préparations "maison". Et on va goûter ce que chacun a apporté. La route du pékèt, c’est faire la fête avec les amis", détaille une participante.

Une route très arrosée ?

"Les abus des années précédentes sont derrière nous" explique Jean-Luc Moyses, trésorier du quartier Piconette Saint-Loup. "Nous veillons à ne plus avoir de dérives". Ce 40e anniversaire a en tout cas été fêté comme il se doit. Quant au groupe de fêtards, il s’est quitté aux petites heures dans une atmosphère de fête et de joie.

 

Mathieu Baugniet

Retrouvez l'article original sur RTBF