Lierneux

Lierneux, charmante entité de l’Ardenne liégeoise, doit son nom à la Lienne, la rivière qui traverse la commune. Elle est formée par trois villages: Lierneux, Bra et Arbrefontaine.  Au 8e siècle, Lierneux et ses 46 manses (petit domaine agricole) deviennent la propriété de l’abbaye de Stavelot.

L’intérêt de Lierneux vaut par ses remarquables sites naturels et paysagers. La commune possède 10 sites de grand intérêt biologique, 670 ha en Natura 2000, 5 réserves naturelles. Parmi celles-ci, La réserve naturelle des Prés de la Lienne qui s’étend sur 92 hectares et renferme 200 espèces de plantes différentes. Le site est constitué de prairies humides, de haies et de fragments forestiers. On ne se lasse jamais d'observer ses paysages depuis la table d'orientation qui est proposée aux promeneurs... Ils n'auront plus le loisir de photographier le hêtre du berger , un arbre d'une circonférence de 413 ce, dans les bois d'Odrimont , il a détruit par les grands vents il y a deux ans. Ils pourront en revanche reporter leur attention sur le célèbre chêne de trou de Bra, un chêne classé  de 600 ans.

Autre curiosité dans la commune, le calvaire d'Arbrefontaine. Il se situe dans un chemin encaissé. Le long du talus , on peut observer 14 édicules d'environ 1.5 mètres sur 90 centimètres et tous construits en pierre plate de schiste, 14 haltes de prières qui conduisent en fin de parcours a une chapelle carrée . On a pas vraiment d'indication sur les origines de ces constructions , tout au plus dit-on dans le village: " elles ont toujours été là , elles datent sans doute du 17è siècle "

 

C. Vandelois

 

attention parler du chene !!!!!