Stoumont 4987

Stoumont augmente ses deux principales taxes

L'essentiel des débats du conseil communal de Stoumont hier soir aura tourné autour de la santé financière de la commune.

Et pour cause, l'ordre du jour était composé de nombreux points concernant les taxes et autres redevances dont la plupart ont été reconduites. Si la taxe sur l'enlèvement et le traitement des déchets ménagers est inchangée (les projections pour 2020 prévoient un taux de couverture de 101%), d'autres taxes font leur apparition. Comme celle sur la mise à l'eau d'embarcations sur l'Amblève et la Lienne (25 euros/an mais avec un montant dégressif). « Si les kayaks embarquent à Coo sur la commune de Stavelot, les débarquements se font au niveau de Cheneux sur notre commune », explique le Bourgmestre Didier Gilkinet pour justifier cette nouvelle taxe. Une taxe sur les piscines privées et une autre sur l'enlèvement des versages sauvages sont ajoutées pour la période 2020-2025. Augmentation des deux principales taxes La principale nouveauté à Stoumont, et qui n'a pas plu à l'opposition Stoumont Demain, c'est l'augmentation programmée des deux taxes principales à l'impôt des personnes physiques et au précompte immobilier. On savait que Stoumont figurait dans le top 5 des communes les moins taxes de l'arrondissement mais le contexte économique a changé. « Les réformes sont venues compliquer la maîtrise des dépenses communales : des charges croissantes pour les CPAS, le financement des zones de secours, la réforme des polices pour ne citer qu'elles nous obligent à rectifier le tir », explique le Bourgmestre de Stoumont. C'est ainsi que l'IPP passe de 7,8% à 8% et le précompte immobilier (PRI) de 2390 à 2490 centimes additionnels. On précisera que la recommandation en matière de taux maximum pour les additionnels au précompte immobilier  s'élève à 2600 centimes additionnels en 2019. (MY)

Retrouvez l'article original sur Vedia