Stavelot 4970

Championnats de football arrêtés : entre joie et colère pour nos clubs régionaux

La nouvelle était dans l'air.

Elle est tombée vendredi. Crise sanitaire oblige, la saison 2019-2020 de milliers de footballeurs, de la Division 1 amateur à la 4e provinciale, s'arrête net et ne reprendra pas. Conséquence : les classements sont définitivement gelés alors qu'il restait plusieurs journées à disputer. Il n'y aura également ni tours finaux ni matchs de barrage. Comme on pouvait s'en douter : la décision fait débat. Il y a d'un côté les heureux, ceux qui montent, puis de l'autre les déçus, ceux qui descendent. Plusieurs clubs de l'arrondissement de Verviers sont concernés. A Dison (montée en D3), Elsaute (montée en P1) et aux Hautes-Fagnes (montée en P2), tous proclamés champions de leurs séries respectives, on sourit...même si la fête du titre est quelque peu gâchée (et reportée...à quand?). A Aubel aussi, on a la banane puisque l'équipe A se maintient sur le fil en P1 tandis que l'équipe B, à la surprise générale, monte en P2. C'est par contre la soupe à la grimace pour Weywertz, Ster-Francorchamps B et Charneux, par exemple, qui évolueront à l'échelon inférieur la saison prochaine...sans avoir pu défendre leur chance jusqu'au bout. Finalement, que la décision soit favorable ou défavorable, un constat émerge : joueurs, entraineurs, dirigeants et supporters, quel que soit le club, ont tous un goût de trop peu.   Renaud Collette

La nouvelle était dans l'air.

Retrouvez l'article original sur Vedia