Malmedy

Une commune en ballotage

La commune de Malmedy et ses villages font partie de la province de Liège. Malmedy a été rattachée à la Belgique en 1919 par le traité de Versailles. 5 % des habitants de Malmedy sont germanophones. L'histoire politico-linguistique de la commune a été chahutée au fil des décennies. Dans la foulée du traité de Vienne , en 1815, la commune est rattachée à la Prusse. c'est une ville romane et ses habitants ont le loisir de parler français, y compris même, au cours des délibérations du conseil communal. Quand Bismark arrive au pouvoir et surtout  au cours de la guerre franco-prussienne en 1870 , le contexte va changer et les habitants de Malmedy vont subir la germanisation de leur culture: le français est par exemple désormais interdit à l'école...dans les foyers la majorité parle le wallon.

Durant la première guerre mondiale, les malmédiens combattent sous l'uniforme allemand. C'est, donc, seulement après la guerre14-18 et à la faveur du traité de Versailles que la commune devient belge...avec durant toute la période de l'entre-deux-guerres des tensions entre ceux qui se sentaient plutôt allemands et ceux qui se sentaient à l'aise en Belgique. Ce n'est pas tout. Lors de l'invasion allemande au tout début de la seconde guerre mondiale, Malmedy a été annexée au Troisième Reich. Conclusions: les jeunes hommes belges ont donc du se battre aux côtés des allemands et ceux qui exprimaient trop clairement leur attachement à la Belgique courraient le risque d'être arrêtés. Notons encore le fait que, comme ce fut le cas dans beaucoup de communes belges, Malmedy a subi les dommages des bombardements alliés, américains, les dégâts matériels ont été très importants et plus de 200 civils ont été tués.

Coté folklore

Malmedy est donc une cité romane, on y célèbre donc un carnaval de type wallon , a l'opposé des carnavals dits rhénans. C'est le Cwarmé, 4 jours de liesse , 4 jours de folie , 4 jours de fêtes. Le Cwarlé commence le vendredi à minuit et  se termine le mardi-gras à minuit. Le cortège carnavalesque du dimanche est le point central de l’évènement qui en est à sa 556e édition en 2015.

Mais le carnaval n’est pas le seul événement folklorique de la cité, la Hèyes des rwas (fête des rois), la nuit de Mai, la Saint-Jean, Les Cûh’nées, Lu Tribolèdje et la Saint-Martin perpétuant le folklore local s’étendent sur toute l’année.

Le Malmundarium, est le centre culturel de Malmedy, il met en valeur les éléments patrimoniaux de la ville, en présentant notamment un atelier cuir, en référence aux tanneries de Malmedy , un atelier papier, en lien avec les papeteries et bien sûr un pan entier consacré au carnaval dans lequel on peut découvrir  une collection complète de masques et de costumes traditionnels

 

 

L. Bolly Barajas