Theux 4910

Déchets, prairie abîmée, chevaux échappés: le triste bilan des touristes "de la neige"

Un couple d'agriculteurs de la Reid (Theux) ne décolère pas: samedi et dimanche, leur propriété a été carrément prise d'assaut par des centaines de touristes d'un jour venus pour s'adonner aux joies de la neige.

Il faut dire que leur prairie était particulièrement attrayante pour sa déclivité et le grand espace de jeu qu'elle propose.

Mais voilà, cela s'est très mal passé: le public s'est montré sans aucun respect pour les installations. Il y a des dégâts et les déchets sont nombreux, comme l'explique Stéphanie Mathysen, l'agricultrice des lieux: "Au niveau de la prairie, il y a des dégâts au niveau de l'herbe, parce que des quads ont été rouler et arraché l'herbe, des luges ont continué à glisser malgré qu'elles étaient sur l'herbe et plus sur la neige, il y a les crasses qu'on va devoir ramasser. Il va falloir resemer, et ça a un coût".

Le silo a été piétiné

Le silo a également été piétiné, ce qui peut être dommageable: "Tout à fait, si les enfants qui ont marché sur les silos ont fait un trou dans la bâche recouvrant l'herbe coupée en été en vue de l'hiver, la nourriture qui est en-dessous pour nos bêtes va pourrir et on ne pourra pas leur donner".

Les voitures se garaient n'importe où, les gens arrachaient les banderoles

Jusqu'ici, l'agricultrice n'avait jamais connu un tel envahissement: "En général, ça reste des voisins, des amis, des gens du village, des gens des environs. Ici, il y avait des plaques bruxelloises, hollandaises, françaises... des voitures qui venaient se mettre n'importe où. Il y en a qui roulaient sur du matériel à nous, les gens arrachaient les banderoles, ils passaient. J'ai failli me faire renverser parce qu'une dame arrivait et voulait absolument la place".

Les agriculteurs ont bien essayé d'intervenir. En vain. "On a essayé de limiter les dégâts, mais on n'a pas été entendus. Notre profession, en tant qu'agriculteurs, a été piétinée parce qu'on avait l'impression que les gens pensaient juste à s'amuser, mais nous, non. Là derrière, il y a notre gagne-pain, et les gens ne pensent pas qu'on les nourrit tous les jours".

A noter que ce couple d'agriculteurs a prévenu la police et qu'en vue du week-end prochain, il envisage de barricader tous les accès à sa propriété.

Jehanster: des chevaux en fuite à cause de promeneurs imprudents

Du côté de Theux, à proximité du village de Jehanster exactement, une propriétaire de chevaux a également connu une mésaventure ce weekend suite à l'imprudence de promeneurs qui profitaient de la neige.

Dimanche, quelques personnes ont en effet voulu traverser sa prairie pourtant bien clôturée où ses chevaux paissaient paisiblement. Mais au passage des promeneurs, les chevaux se sont affolés et se sont enfuis, avec des dégâts à la clé, comme l'explique Véronique Voisin, la propriétaire des chevaux: "On a des juments qui sont dans une prairie entièrement clôturée avec des fils électriques. Ce sont des chevaux qui sont là à l'année, avec un abri, et qui ont donc l'habitude d'être dehors. Dimanche, au passage des promeneurs, elles ont pris peur, ont tout détruit, et sont parties sur la route au grand galop. Malheureusement, une des juments a rencontré une voiture qui, heureusement, roulait doucement. Il n'y a donc que peu de dégât à la voiture et le cheval n'a pas été trop abimé".

"Passer dans une prairie où il y a des chevaux, ça peut être source de gros problèmes", rappelle Véronique Voisin. "Les chevaux sont des animaux assez vite impressionnables, vite stressés. Leur système de défense, c'est la fuite. J'aimerais vraiment qu'on arrête de passer à travers les prairies, même si ça raccourcit le chemin de la balade de 300 mètres, ce serait vraiment chouette que les gens apprennent à faire un détour pour ne pas mettre la vie en péril des animaux qui habitent dans ces endroits".

Philippe Collette

Retrouvez l'article original sur RTBF