Spa

Connue pour ses eaux thermales depuis l’époque romaine, la ville de Spa se situe dans la province de Liège. Installée au cœur des Ardennes et à la porte des Hautes Fagnes, la ville est entourée de collines boisées.

Premier casino européen

C’est par ses sources d’eaux minérales que la ville de Spa a construit sa réputation dans le monde entier. Les sources de la cité les plus connues sont celles de la Sauvenière, de la Géronstère et du Tonnelet, mais il existe une vingtaine de sources aux vertus différentes qui coulent dans la ville. Le centre historique de la ville se trouve sur le pouhon (source minérale naturellement gazeuse) Pierre-le-Grand, en l’honneur de Pierre Ier de Russie qui s’est épris de la ville et en a fait  un épicentre important en Europe.

Devenue le "Café de l’Europe", Spa est l’endroit de rendez-vous de la noblesse européenne au 18e siècle. Sa réputation est telle que le terme "spa" est devenu un nom générique qui désigne le thermalisme, et ce dans plusieurs langues. Ce ne sera qu’en 1863 que la ville va bâtir les Bains de Spa dans le centre-ville. Il ne sera remplacé qu’en 2006 avec un nouveau centre de thermalisme sur la colline d’Annette et Lubin. Un funiculaire a été installé pour rejoindre plus facilement le centre-ville.

La ville de Spa a tout misé sur son activité touristique et a proposé dès 1763 l’ouverture du premier casino européen. La Redoute accueille encore aujourd’hui les amateurs de jeux.

Forte de son succès touristique international, le Festival International de la Chanson Française a laissé place aux Francofolies de Spa en 1994. Inspiré des Francofolies de la Rochelle, ce festival met en scène des artistes présents dans l’espace francophone, le festival attire toujours autant de monde dans la cité alors qu’il vient de fêter ses 20 ans.

Le plus beau circuit du monde

Ce n’est pas le seul attrait de la ville, le circuit automobile de Spa-Francorchamps attire également un public d’amateurs du genre. Avec son Grand Prix annuel et ses 24 Heures de Spa, le circuit attire les pilotes qui, à cause du paysage accidenté, leur permettent de mettre leur talent en valeur. Contrairement à ce que l’on peut croire, le circuit ne se trouve pas sur le territoire de Spa. Construit en 1920 dans les Ardennes et non loin des Fagnes, Spa a donné son renommée au circuit.

En plus de ses eaux thermales, la cité produit et commercialise ses eaux minérales depuis 1583. La société Spa-Monopole sera l’exploitant exclusif des sources de Spa à partir de 1921. La société fait partie du groupe Spadel, société qui s’occupe de l’exploitation internationale des eaux minérales du Benelux.

En plus de toutes ces activités, la "perle des Ardennes" garde son espace vert intact et a une politique assez stricte pour la protection de l’environnement naturel qui l’entoure. Les collines verdoyantes qui bordent la ville ne sont pas ses seuls attraits naturels, des parcs et des domaines sont consacrés à des promenades relaxantes.

Un artisanat précieux

Le Bois de Spa est un artisanat apparu dans la cité pendant le 17e siècle. Utilitaires ou décoratifs, ces objets en bois naturel sont incrustés, peints et vernis selon les époques. Cet art a perdu de son éclat au 19e siècle mais il reste encore dans la région des artisans qui perpétuent la tradition. Ces jolités (bibelots) sont l’objet d’une exposition permanente au Musée de la Ville d’eaux.

L. Bolly Barajas