Spa 4900

La promenade à nouveau réglementée ce week-end dans les Hautes Fagnes et en Province de Liège

Gambader dans la neige ce week-end… Pas impossible, mais compliqué.

Face à l’affluence de promeneurs, plusieurs communes ont pris des mesures pour limiter la circulation automobile et le stationnement.

C’est le cas à Waimes, Malmedy, Jalhay et Spa. Dès les premières neiges, les Hautes Fagnes ont été prises d’assaut par les promeneurs. Plusieurs explications à ce phénomène : l’arrivée de la neige sur un territoire restreint, l’envie d’évasion en cette période de crise sanitaire et l’image idyllique de la zone, véhiculée par les réseaux sociaux.

Il faut laisser respirer la réserve naturelle

Les communes concernées ont vite été dépassées par cet afflux soudain et massif de visiteurs. "La réserve naturelle est ouverte à la population depuis 1957 et nous n’avons jamais eu à subir une telle concentration", expose Jean-Paul Bastin, bourgmestre de Malmedy.

Les mesures n’ont pas tardé. Le week-end dernier déjà, circulation automobile et stationnement étaient proscrits sur le plateau des Hautes Fagnes, ordre du gouverneur de la Province de Liège.

Objectif : éviter de retrouver une situation chaotique, comme celle du dernier week-end de décembre. "On s’est retrouvé avec des files de voitures garées sur plusieurs kilomètres", raconte le bourgmestre de Malmedy. "Il y avait des personnes qui après plusieurs heures de route étaient impatientes d’entrer dans la réserve et s’engouffraient dans les premiers coupe-feu et chemins, parfois interdits au public. On a constaté des incivilités comme des déchets et des chiens, là où il y a présence d’une faune et d’une flore particulièrement sensible. Il faut laisser respirer la réserve naturelle."

Barrages filtrants, laissez-passer pour les riverains

Le bourgmestre de Malmedy avance aussi des arguments de sécurité. "Une ambulance n’a pas pu arriver jusqu’à l’endroit où une victime se trouvait. Elle a dû être brancardée sur plusieurs centaines de mètres. On s’est donc rendu compte que devant un tel afflux et ces problèmes de circulation, nous n’étions plus en mesure de garantir l’accès des services de secours dans un délai raisonnable."

Les interdictions seront à nouveau d’application le week-end prochain, à une nuance près : cette fois, les riverains pourront passer les barrages filtrants, à condition de présenter un laissez-passer.

Des mesures qui ne sont pas sans conséquences sur les communes avoisinantes. Les touristes se sont en effet rabattus sur d’autres endroits. La Fagne de Malchamps par exemple, à Spa.

La commune de Spa prend des mesures à son tour

Là aussi, les autorités communales évoquent des files de voitures, du stationnement sauvage et des comportements dangereux.

Sophie Delettre, la bourgmestre de SPA a donc elle aussi décidé de prendre des mesures pour le week-end qui arrive. "Il sera interdit de stationner entre l’avenue André Guillaume et la Vecquée, de manière à fluidifier le trafic. D’après les services de police il y avait un danger pour les piétons", détaille-t-elle.

C’est donc bien le stationnement qui est limité. La balade en revanche, n’est pas interdite Les promeneurs qui trouveraient, un autre endroit pour se garer ou un autre moyen de locomotion restent les bienvenus… À condition de porter le masque lors de leur promenade.

 

Barbara Schaal

Retrouvez l'article original sur RTBF