Trooz 4870

La Gaume pratiquement débarassée de la Peste Porcine Africaine mais la vigilance reste de mise

La Gaume bientôt un territoire indemne et de peste porcine africaine ?  La Wallonie vient de déposer le dossier à l'Europe et espère une réponse favorable dans les prochaines semaines.

Mais ça ne veut pas dire que, du jour au lendemain, on assistera à un retour à la normale. La vigilance restera de mise et pour un certain temps. En 25 mois, c'est un travail colossal qui a été accompli. Marc Herman chef des opérations PPA pour le Service Public de Wallonie, parle de plus de 56000 de travail... " Nous avons prospecté à peu près 2780 km², ça veut dire 278.000 hectares, donc c’est comme si on avait couvert pendant deux ans, plus de la moitié de la surface forestière de Wallonie". Le Département Nature, les chasseurs et d’autres acteurs ont accompli un travail consciencieux qui permet de dire qu’il n’y pas de crainte de dispersion du virus de la PPA dans toute la forêt gaumaise. "En fait, le risque aujourd’hui ne peut plus venir que des sangliers qui se trouvent toujours en forêt et peuvent toujours transporter le virus d’une manière ou d’une autre !", explique Marc Herman. C’est pourquoi, la vigilance reste de mise encore pendant de nombreux mois. Et les kilomètres de clôture installés autour des forêts gaumaises sont encore là au moins jusqu'en mars 2022 ! " Il y a intérêt à le maintenir en activité jusqu’à ce que l’on ait nos apaisements sur la disparition complète de la Peste Porcine Africaine… " Notons toutefois qu'en avril 2021, on simplifiera les zones et on assouplira les mesures sans baisser la garde !  Sinon, une fois le feu vert européen pour le statut indemne Peste Porcine Africaine, Il sera possible de circuler à sa guise en forêt, sauf battue de nuit par exemple. Les exploitants forestiers ne seront eux plus obligés, après chaque travail accompli, de désinfecter tout le matériel ! "Le seul risque de propagation du virus reste maintenant au niveau des sangliers", conclut Marc Herman ! Une Gaume indemne de la PPA doit aussi permettre aux éleveurs de porcs gaumais de progressivement reconstituer leur cheptel ! Et les exportations de porc belge devraient aussi pouvoir reprendre bientôt ! Le secteur a subi de lourdes pertes de l’apparition du virus en septembre 2018.

 

 

 

Philippe Herman

Retrouvez l'article original sur RTBF