Plombières

Les noms des villages de la commune de Plombières ont des consonances germaniques parce que la commune se trouve aux frontières allemandes et néerlandaises. L’entité de la province de Liège compte 6 villages : Gemmenich, Hombourg, Montzen, Moresnet, Sippenaeken et Plombières. La commune possède un statut linguistique spécifique pour l’enseignement des langues minoritaires.

Les "trois frontières" est l’endroit où 3 pays se touchent, cet endroit se trouve à Plombières. C’est aussi le point le plus haut des Pays-Bas, et il y a même une tour panoramique.

La proximité des frontières a eu aussi un impact sur l'évolution de Moresnet, connue pour son viaduc construit en même temps que la ligne 24 pendant la première guerre mondiale. Les Allemands souhaitaient faciliter et fluidifier les transports de troupes et de matériel vers les lignes de front. Ils ont construit le viaduc de Moresnet. Il y a aussi l'épisode du territoire de Moresnet-Neutre qui a conduit a la création du village de la Calamine. Moresnet est aussi connue pour son calvaire. Il s’agit d’un chemin de croix situé dans le village, lieu de pèlerinage établit par les Franciscains. Les stations de ce chemin de croix sont sous forme de grotte et décorées de mosaïques.

Le folklore de Hombourg est connu depuis 1881. Divisé à cause d’une procession à la Vierge Marie, d’habitude exécutée par la Société Saint-Brice, a été critiquée par le curé qui, pour pallier à cette domination, a créé la confrérie de Saint-Joseph. Donc, les Brice et les Joupes se posent en rivaux pendant un siècle. Aujourd’hui, les deux camps animent le village grâce aux ASBL qu’ils ont créées. La brasserie artisanale Grain d’Orge a même produit des bières au nom de ces deux rivaux.

Ancienne seigneurie, le village de Montzen en garde des demeures seigneuriales dans la banlieue. Les sociétés de tirs du village organisent des activités qui animent les alentours.

Le château de Beusdael est situé dans le village de Sippenaeken, il n'est pas accessible au public et est entouré de douves et sa construction date du 12e siècle. Le château a été cédé à l’ASBL "Colonies scolaires catholiques liégeoises" en 1951.

L. Bolly Barajas