Verviers 4800

Verviers prend dix mesures pour devenir ville zéro plastique

La ville de Verviers entend montrer l'exemple pour réduire, voire supprimer, les déchets plastiques de notre quotidien.

L'Echevin en charge de l'Economat, Alexandre Loffet (PS), a proposé au Collège un programme de 10 actions à court terme pour faire de Verviers une ville Zéro plastique : Passage aux bouteilles en verre dès écoulement du stock de bouteilles d'eau en plastique pour les besoins quotidiens de la Ville en ce compris dans les distributeurs gérés par l'Economat. Remplacement des gobelets plastiques des salles d'attente par des gobelets cartons dans les salles d'attente de la Ville. Usage de sacs biodégradables uniquement pour les poubelles des bureaux. Suivre le projet et évaluer la pertinence de s'inscrire dans l'initiative de la Province de lancement d'un marché de location et nettoyage de gobelets réutilisables pour les événements et manifestations sportives de la Ville. Remplacer les bouteilles plastiques des ouvriers par des gourdes métalliques personnalisées et prévoir des carafes les salles de réunion, bureaux ... Envisager de passer à un système généralisé de fontaines à eau pour remplir les carafes et gourdes. Étudier et chiffrer l'opportunité d'acheter de centrales de dilution des produits de nettoyage pour le nouveau marché de produits d'entretien permettant l'usage de bidons réutilisés. Etudier et chiffrer, avec les divers intervenants, l'achat du matériel et l'organisation interne de tris sélectifs. Evaluer et modéliser la manière de sensibiliser le personnel au tri sélectif au bureau et sur chantiers. Favoriser les clauses spécifiques dans nos marchés de fournitures, travaux et services pour exclure le plastique hors circuit contrôlé de recyclage, Associer les entités consolidées du plan de gestion (CPAS, zones, RCA) à ces démarches et marchés. "Avec ce plan d'actions, Verviers entend devenir une Ville « plastic free » dès 2020 et insister sa population, l'horeca, les acteurs sociaux et économiques, à faire de même pour diminuer drastiquement la production de déchets", explique l'Echevin Alexandre Loffet.

Retrouvez l'article original sur Vedia