Verviers 4800

Les 32e Journées du Patrimoine ces 12 et 13 septembre, dans une version plus light

C'est un double événement puisqu'il est annoncé comme la première manifestation grand public depuis 6 mois : la 32ème édition des Journées du Patrimoine aura bien lieu ces 12 et 13 septembre.

Une édition particulière, sans brochure papier et avec un choix d'activités réduit de moitié. Il y aura cependant de nombreux sites à découvrir dans toute la Wallonie, principalement à l'extérieur, distanciation oblige. Ce matin, la ministre wallonne du Patrimoine Valérie De Bue (MR) avait choisi le site de l'Abbaye de Villers-la-Ville pour présenter cette édition 2020. 

Parcs et jardins et sites naturels font partie des thèmes de cette édition particulière. La ministre wallonne en charge du Patrimoine Valérie De Bue (MR) a souligné ce matin la difficulté d’organiser cet événement qui va quand-même rassembler plusieurs centaines de prestataires.

Et vous avez jusqu’au 10 septembre pour faire les réservations des sites que vous souhaitez visiter, parmi les 250 activités proposées dans 120 communes wallonnes, via le site http://www.journeesdupatrimoine.be 

Dans notre région, vous pourrez notamment découvrir le terril du Martinet, les jardins de la collégiale de Lobbes ou encore le parc du Château de Cartier à Marchienne-au-Pont.

Pour rappel, quelques changements ont dû être introduits et les conditions habituelles ont été adaptées pour cette édition particulière :
- il n’y a pas de brochure-programme imprimée
- la soirée inaugurale du vendredi ne sera pas non plus organisée
- dans la continuité des mesures de tracing, la réservation est obligatoire pour toutes les activités.

En 2020, seront considérés comme faisant partie du thème les dossiers intégrant au moins un des éléments suivants :

- les arbres remarquables (classés ou pas), qui doivent être intégrés dans un circuit comprenant au moins un lieu patrimonial bâti - les sites naturels classés ou repris aux inventaires

- les sites archéologiques en pleine nature classés ou repris aux inventaires

- les lieux patrimoniaux classés ou repris aux inventaires situés en pleine nature

- les parcs et jardins publics ou privés de châteaux, d’institutions… classés ou repris aux inventaires - les parcs et jardins publics ou privés non classés ou non repris aux inventaires mais qui sont rattachés à du patrimoine bâti qui, lui, est classé ou repris aux inventaires

- les domaines aménagés (terme générique) ou les sites naturels, non repris à l’IPIC/inventaires/classés, qui contiennent du patrimoine classé ou repris aux inventaires

- les parcs, jardins et domaines aménagés ou les sites naturels, non repris à l’IPIC/inventaires/classés, en bordure immédiate (contact direct) d’un lieu patrimonial classé ou aux inventaires.

Retrouvez l'article original sur Télésambre