Verviers 4800

La renaissance du carnaval verviétois

Après plus de 40 ans d'absence, un carnaval va renaître à Verviers.

Ce sera ce week-end avec en point d'orgue le cortège de dimanche après-midi dans les rues du centre-ville.


C'est une société d'événements qui est à la base de ce retour du carnaval , en collaboration avec la Ville de Verviers. Le carnaval à Verviers fut jadis une longue histoire. On en retrouve les premières traces en 1858 lorsque la société des Fous a organisé un premier carnaval, composée en partie de patrons du textile. Cette société visait un but lucratif pour récolter des vivres et créer des lits d’hôpitaux, tout en s’amusant.


Le cortège a duré des décennies, jusque 1978, année du dernier carnaval verviétois. 41 ans plus tard, le carnaval renaît de ses cendres sous l’impulsion d'Olivier Lopes, commerçant en centre-ville, persuadé qu’il y avait une place à reprendre : "Je pense que l’on doit voir ça sur deux axes. On est la seule ville dans l’arrondissement de Verviers à ne pas avoir de carnaval. Le deuxième axe est toujours dans l’optique événementielle verviétoise de faire revivre Verviers". 


Pour ce retour du carnaval, l’organisateur a voulu présenter un produit attrayant: 20 sociétés dont 13 chars formeront le cortège qui fera aussi référence au passé lainier évoqué par la compagnie de danse de Fabienne Henrot. Le folklore verviétois ne sera pas oublié avec la sortie du géant Bihain et du chat volant, tandis que la barcarolle verviétoise résonnera sur le parcours.

Le grand cortège de dimanche partira de la rue du Collège à 14 heures suivi d'animations sous un chapiteau géant dressé place du Martyr.

Philippe Collette

Retrouvez l'article original sur RTBF