Verviers 4800

Et un projet immobilier de plus à Heusy...

Heusy serait-il devenu le terrain privilégié des promoteurs ? Un projet immobilier de plus se dessine avenue du Chêne.

Il proposerait 91 logements. Son promoteur, la société Cogard de Julien Collard le présentait au Brévent jeudi soir. "Les trois villas, auxquels s'ajoutera une quatrième contemporaine, seront conservées et transformées pour accueillir du logement, des professions libérales et du commerce de proximité. A l'arrière du parc qui sera conservé, le projet prévoit de construire quatre immeubles à appartements", précise Julien Collard, le porteur du projet.  Cette réunion d'information vise aussi à permettre au public de réagir. Observations et suggestions peuvent être émises pendant quinze jours, avant que ne débute l'étude d'incidences qui fera une photographie de l'environnement avant et après le projet. Une soixantaine de personnes assistaient à cette rencontre et les réactions n'ont pas manqué. "Moi je suis interpellée par la mobilité à Heusy, par le nombre de projets immobiliers que l'on a concentré sur un si petit rayon, par le fait que j'ai l'impression que l'on ne tienne jamais compte de l'avis du citoyen", énumère Anne-Claire Barbier, qui assiste à la réunion d'information.  "Inquiet oui parce que j'habite avenue du Chêne depuis soixante ans et je me pose des questions, notamment en terme de mobilité. Je ne suis pas contre le projet mais pourquoi faire tellement d'appartements?", interroge Louis-André Linon. "Ce qu'on veut nous autres, c'est surtout défendre l'environnement, l'impact de ce projet sur la mobilité, les eaux ou les égoûts. Finalement, on se rend compte que la ville gère des projets "plic ploc" mais sans avoir une vision globale", précise Rosy Chitussi, présidente du Groupe de quartier Heusy-Village.  Julien Collard aimerait déposer une demande de permis d'urbanisme au plus tard dans un an. Ce sera alors au collège communal de Verviers de lui donner ou non le feu vert. (B. Lousberg)  

Heusy serait-il devenu le terrain privilégié des promoteurs ? Un projet immobilier de plus se dessine avenue du Chêne.

Retrouvez l'article original sur Vedia