Verviers 4800

Cour d'appel du Hainaut: Yassine Maha condamné à 18 ans pour le meurtre de Hamza El Hajoui

La troisième chambre correctionnelle de la cour d'appel du Hainaut a condamné, lundi, Yassine Maha pour le meurtre de Hamza El Hajoui (30 ans), décédé des suites de ses blessures par balle au CHR de Verviers le 14 octobre 2013.

La cour d'appel a confirmé le jugement rendu, avant cassation, par le tribunal correctionnel de Verviers. Il est condamné à 18 ans de prison pour le meurtre.

La cour confirme la peine de deux ans de prison pour trafic de drogues, contexte dans lequel les faits s'étaient déroulés.

Dans son arrêt, la cour a repris « l'excellente motivation » du tribunal correctionnel de Verviers en ajoutant que l'identification du tireur ressortait de l'analyse du téléphone du principal témoin des faits. Ce téléphone avait été utilisé, le soir des faits, par la victime pour joindre un numéro utilisé par Maha et son frère, tous deux actifs dans un trafic de drogues.

La cour constate que le témoin a déclaré, de façon constante, que Yassine Maha était bien l'auteur des tirs et que les variations dans son discours ne portaient que sur des détails.

Un portrait robot du suspect avait été réalisé et il ne correspondait pas à Yassine Maha, mais la cour estime que la reconnaissance formelle l'emporte sur ce portrait-robot. Quant à l'intention d'homicide, elle est établie en fonction du nombre de tirs (2), à courte distance, visant des zones vitales. La légitime défense n'est pas établie.

Bernard N. accompagnait Hamza El Hajoui le 14 octobre 2013. C'est lui qui a déposé la victime aux urgences, où elle décédera deux jours plus tard. Le 17 octobre, Bernard N. s'est rendu à la police pour raconter les faits et désigner un certain « Kamal » comme l'auteur des coups de feu. Ce soir-là, peu avant 20h, Hamza El Hajoui a croisé « Kamal » le long de la rue du Palais alors qu'il revenait d'une livraison de cocaïne. Selon Bernard N., « Kamal » avait un regard méchant. Le témoin a entendu deux coups de feu et a vu Hamza El Hajoui qui s'enfuyait vers la rue de Heusy où il l'a récupéré, alors qu'il titubait et se tenait le côté gauche du corps. Hamza El Hajoui a été touché par deux tirs, l'un à l'avant-bras et l'autre au biceps. La trajectoire de la balle s'était poursuivie touchant la rate, le foie, l'estomac, les reins et la colonne vertébrale. Une hémorragie interne a causé la mort. Yassine Maha, alias « Kamal », en situation illégale en Belgique, contestait être l'auteur des coups de feu.

 

RTBF avec Agences

Retrouvez l'article original sur RTBF