Burg-Reuland 4790

Quincy Jones investit dans la start-up liégeoise Musimap

A 87 ans, le célèbre jazzman et bluesman américain aux 28 grammy awards s'est laissé séduire par le projet de Musimap, une start-up un peu liégeoise.

Cette petite entreprise s'est spécialisée dans le profilage psycho-émotionnel. Autrement dit, le moteur Musime conçu par la société tient compte de vos émotions, du contexte dans lequel vous écoutez de la musique ou encore de votre état d'esprit pour proposer un choix musical. Un concept qui intéresse des géants comme Universal Music par exemple. Basée à Liège, Musimap a dégagé l'an dernier une marge brute de 374.000 euros et avait levé jusqu'ici 3,9 millions d'euros de capital, selon les chiffres communiqués par l'Echo.

Quincy Jones l'a testé et s'est dit ravi et impressionné: "Je suis impressionné par la technologie de Musimap et suis ravi de pouvoir les aider à se développer avec cet investissement. J'ai été agréablement surpris par la précision de mon profil de personnalité lors du test de MusiMe, et il est évident que le produit a un énorme potentiel" explique l'artiste dans un communiqué. C'est pour toutes ces raisons qu'il a  décidé d'investir dans la société et d'en devenir conseiller spécial.

Une aventure liégeoise à double titre

Et cette aventure, elle est doublement liégeoise. D'abord, parce que Musimap est soutenue par Noshaq, l'ancien Meusinvest.

Ensuite, parce que le concept développé par Musimap, on le doit à un Liégeois, Pierre Lebecque, qui en 1986 déjà avait consacré une thèse au morphing, c'est-à-dire au profilage musical.

RTBF et M.J.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF