Bütgenbach 4750

Bütgenbach, commune à éviter par les motards?

Le retour (inattendu) des beaux jours, les motards ont ressorti leurs machines plus tôt que prévu.

Fédémot, la fédération des motocyclistes, en a profité pour envoyer sa charte vers plus de sécurité aux 262 communes de Wallonie. « Il s'agit d'un document nullement contraignant demandant juste un peu d'attention à des usagers eux aussi vulnérables », note Jean-Marie Jorssen, Président de l'asbl Fédémot qui déplore le faible taux de réponses positives « alors que les recommandations sont de prévoir des aménagements pardonnant l'erreur de l'usager de la route ». Cette charte avait été relancée en juin 2018 et certaines communes y ont adhéré comme Waimes ou Dison. En la suivant, les communes acceptent de tenir compte des motards lors de la réalisation de projets futurs : parkings pour motos, sécurisation des obstacles sur ou le long de la chaussée, attention particulière à l'entretien des chaussées, limitation des obstacles à la visibilité, etc. Le cas de la commune de Butgenbach est assez symptomatique puisqu'en réponse à son courrier, le nouveau Bourgmestre Daniel Franzen (FBL) a décodé, au nom du Collège communal, de ne pas adhérer à la demande de la Fédémot. « Cette charte n'implique aucune obligation ou engagement de la part des motocyclistes. D'autre part, elle pourrait être utilisée pour faire valoir de façon injustifiée des exigences en faveur de ces derniers », explique-t-il dans une lettre. La Fédémot regrette cette prise de position qui a aussi été partagée par la ville de Spa.

Retrouvez l'article original sur Vedia