Eupen, capitale au charme évident

Capitale de la communauté germanophone de Belgique, capitale des cantons de l’Est, Eupen bénéficie d’une position géographique privilégiée. Au Sud, le massif forestier de l’Hertogenwald, au Nord les verts bocages du pays de Herve, ils confèrent à la région un charme évident.

Citée pour la première fois au 13e siècle, Eupen doit sa renommée aux draperies qui se développent le long de la Vesdre à l’instar de Verviers. Comme bon nombre de villes frontalières, l’histoire d’Eupen sera mouvementée, changeant à maintes reprises de seigneurs. Les Ducs de Bourgogne au 14e siècle, les Habsbourg d’Autriche au 15e siècle, les Habsbourg d’Espagne en 1555, les Français à la fin du 19e siècle, la Prusse jusqu’au lendemain de la première guerre mondiale se sont succédés à la tête de la cité.

Une des richesses de la ville est sans conteste son carnaval dont la réputation a franchi les frontières. De type rhénan, il remonte au 17e siècle dans sa forme actuelle, époque à laquelle les drapiers rivalisaient afin de réaliser des déguisements chamarrés. Chaque année, le 11 novembre à 11h11, le prince carnaval donne le coup d’envoi des festivités qui feront vivre la ville à l’heure de l’humour, de la dérision et de la joie. Le point d’orgue des festivités est le " rosenmontag ", la veille du mardi -gras,  jour où un cortège de chars et de personnages masqués déambulent dans les rues d’Eupen.

C. Vandelois