Oupeye

Située dans le nord de la province de Liège, Oupeye comprend les villages de Hermée, Hermalle-sous-Argenteau, Heure-le-Romain, Houtain-Saint-Siméon, Vivegnis, Haccourt et Oupeye.

Chertal est une île étroite située dans le sud-est de Oupeye, elle délimitée par le canal Albert et de la Meuse. Depuis 1963, cette île est occupée par une usine sidérurgique fondée par l'ancienne société Espérance-Longdoz qui devient, à partir de 2010, une section de ArcelorMittal Liège. Le groupe sidérurgique a annoncé en 2012 la fermeture du laminoir.

Une autre ressource de la commune, et singulièrement à Haccourt, est la culture des fruits. On y produit des pommes, poires, fraises et fruits rouges.

Côté folklore, les sorcières d'Haccourt focalisent l'attention. Au 16 e siècle, des sorcières de la région ont été condamnées et brulées vives. Le culte de la sorcière a perduré et en 1972 un groupe folklorique, la compagnie des macrales, a vu le jour. Elle tient son chapitre tous les ans en février.

Hermalle-sous-Argenteau est connue pour être la capitale des cramignons. Le cramignon est une danse traditionnelle liégeoise. C’est une danse où tous les danseurs se tiennent par la main à la file indienne et où ils serpentent dans la ville. Le serpentin est mené par le capitaine souvent munit d’un bouquet de fleur. Cette coutume remonte au 13e siècle (=> reportage RTBF  http://www.sonuma.be/archive/les-cramignons-de-la-basse-meuse).

Houtain-Saint-Siméon a fait sa réputation avec des chapeaux de paille mondialement reconnus pour leur qualité, et ce jusqu’au milieu du 20e siècle. Le village n’est pas seulement connu pour son art du tressage de la paille, il est également connu pour son folklore. Le carnaval noir est assez particulier, le masqué cours derrière ses victimes dans le village pour les tacher de cirage.

Le château de Oupeye date du 7e siècle, il est aujourd’hui le théâtre de plusieurs manifestations culturelles, comme par exemple le festival Oupeye en Bulles.

L. Bolly Barajas