Oupeye 4680

Semaine de la vue: se faire dépister rapidement pour éviter les pertes de vision

Un Belge sur deux a des problèmes de vue. Et vit souvent avec, sans les traiter. Pourtant, il vaut mieux ne pas traîner, pour ne pas aggraver la situation. Depuis ce samedi, et pour une semaine, des dizaines d’opticiens vous proposent de tester votre vue gratuitement : c’est la semaine de la vision.

Souvent, les problèmes de vue commencent comme ça : "dans la vie de tous les jours, ne plus savoir enfiler une aiguille, ne plus savoir lire les petits caractères…" Cette cliente l’a senti, il était temps d’aller faire tester sa vue. Mais parfois, on ne voit pas venir le problème. "Il y a des problèmes assez sournois, surtout pour les personnes un peu plus âgées : la vision plus floue à cause de la cataracte, ou des problèmes de glaucome qui ne sont pas détectés parce que parfois indolores", explique Quentin Simonet, opticien à Frameries (Hainaut).

Pour ce genre de situation, un simple test, le dépistage peut être le signal d’alarme. "Parfois des gens ont 3/10 à un œil, alors qu’ils avaient toujours eu 10/10, raconte l’opticien. C’est quelque chose qui n’est pas normal et qui doit être référé chez l’ophtalmologue le plus vite possible".

L’ophtalmologue, c’est l’étape d’après, après le dépistage… D’après l’association des opticiens et des optométristes, près de la moitié des pertes de visions pourraient être évitées… Si elles sont détectées et traitées suffisamment tôt. Pour tester votre vue gratuitement cette semaine, vous pouvez retrouver la liste des opticiens participants sur www.semainedelavision.be.

J.H. et P.V.

Retrouvez l'article original sur RTBF