Blegny est une commune à cheval

A cheval entre la vallée mosane et le pays de Herve, à cheval entre un passé charbonnier autrefois prospère et un paysage de prairies accueillant les villages de l’entité.

C’est au 16e siècle qu’a débuté à Blegny l’exploitation de la houille sous l'impulsion des moines de l'abbaye de Val-Dieu. Le charbonnage a fermé ses portes en 1980. Mais le site a connu une reconversion inattendue et aujourd’hui réussie. En effet, le site de Blegny n’a pas été laissé à l’abandon mais a été transformée en attraction touristique qui lui vaut aujourd’hui d’être reconnu comme patrimoine mondial de l’Unesco. Blegny-Mine est une des quatre authentiques mines de charbon d’Europe dont les galeries souterraines sont accessibles aux visiteurs via le puits d’origine.

Situées à -30 et -60 mètres, elles permettent une découverte complète du processus d’extraction du charbon. En 25 ans d'existence, elle a déjà accueilli plus d'un million de visiteurs.

Barchon est connu pour son fort, un des 12 forts de protection de la position fortifiée de Liège. On s’y est battu entre le 5 août 1914 au 8 août 1914. Après des combats particulièrement rudes et pénibles, les troupes belges se rendent. C’est le premier fort tombé aux mains allemandes.

Durant l’entre-deux-guerres, le fort de Barchon a été réarmé, modernisé. Lors des assauts allemands en 40, il a tenu 8 jours, du 10 au 18 mai.

C. Vandelois