Verlaine 4537

Grosses chaleurs : les oiseaux ont soif et vous pouvez les aider

Les périodes de fortes chaleurs peuvent être dangereuses pour les jeunes oiseaux, qui peinent à trouver des points d’eau où s’abreuver. Comment les aider ?

Si les hausses de température de ces derniers jours font le bonheur de beaucoup, elles peuvent s’avérer critiques pour la faune. Les jeunes oiseaux, notamment, sont menacés. En cause, l’assèchement de nombreux plans d’eau (mares, flaques, etc.) auxquels ils ont l’habitude de s’abreuver.

Pour les aider, la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux vous propose de disposer une assiette ou un abreuvoir positionné de préférence en hauteur (les félins rôdent..) et à l’ombre, ce plan d'eau improvisé leur permettra non seulement de se désaltérer, mais aussi d’entretenir leur plumage.

"Cet abreuvoir doit être solide, facile à nettoyer et avec des petits rebords. La profondeur de l’eau doit être au maximum de 5 cm environ de sorte à éviter la noyade. Un gros cailloux ou une branche peuvent être placés dans l’abreuvoir afin qu’ils puissent atterrir, boire et se baigner en toute sécurité. Afin de ne pas favoriser la prédation, l’emplacement du futur point d’eau doit être réfléchie au préalable. Si l’abreuvoir est posé au sol (ce qui rappelle un contexte naturel), celui-ci doit offrir une bonne visibilité en cas de fuite et ne pas favoriser l’embuscade du chat domestique par exemple. Il faut donc privilégier un espace ouvert. Si les risques de prédation sont trop importants, il est préférable de suspendre l’abreuvoir en hauteur ou de le disposer sur un mur. Le rebord de la fenêtre reste aussi une bonne solution", explique-t-elle.

Concernant l’entretien, il ne faut pas oublier de changer l’eau régulièrement (tous les jours en été de préférence) et d’offrir la possibilité de se percher à une hauteur de deux mètres pour qu’ils puissent lisser leurs plumes juste après le bain.

FNR et APS