Huy

Huy est le chef-lieu de l’arrondissement Huy-Waremme, l’entité est constituée des villages de Tihange et Ben-Ahin.

Historiquement, la principale activité économique de la ville de Huy a été, depuis le 7e siècle, la métallurgie. Elle s’est développée grâce à la présence du Hoyoux. L’affluent de la Meuse a permis l’expansion de roues hydrauliques, de forges et de fourneaux.

Aujourd'hui, le nucléaire a supplanté la métallurgie. Le centrale de Tihange  a été construite en 1969 sur les berges de la Meuse. L'eau de la Meuse est utilisée dans les 3 tours de refroidissement pour refroidir le cœur des réacteurs. La ville de Huy tire de nombreuses ressources financières de l'implantation de la centrale sur son territoire.

Huy est une ville-forteresse. A l'emplacement du fort, il y avait autrefois un château, le "Tchestia ", démoli en 1717. La seule trace encore visible de ce château est un puits de 90 m de profondeur, creusé au 16e siècle. Le Fort a été construit, quant à lui, entre 1818 et 1823. Le fort a servi pendant les deux guerres de centre d’hébergement pour des prisonniers russes en 1918 et de camp de détention pour des civils belges et étrangers dès 1940. De mai 1940 au 5 septembre 1944, les Allemands transforment le Fort en camp de détention gardé par la Wehrmacht (armée allemande) et contrôlé par la Geheime Feldpolizei (police militaire secrète). Plus de 7.000 prisonniers de plusieurs nationalités y ont été incarcérés. Aujourd’hui, le Fort est devenu un lieu de mémoire de la Seconde Guerre mondiale et un musée.

Pointons encore cette fontaine Li Basinia située au centre de la Grand-Place. Sa grande cuve en bronze est datée de 1406 et est classée depuis 1993.

C'est dans la Collégiale Notre-Dame de Huy que se trouve une autre curiosité de la ville: Li Rondia. C'est une grande rosace de style gothique, son diamètre de 6 mètres fait d’elle la plus grande de Belgique.

Li Pontia est un pont qui a été construit en 1294, détruit deux fois par l’armée française et deux fois au moment des deux guerres mondiales. Il fut inauguré pour la dernière fois en juin 1956 par le Roi Baudouin.

Gives possède une réserve naturelle domaniale, l’Île des Béguines et des Chanoines. Elle se trouve sur la Meuse et on peut observer sa diversité ornithologique depuis le RAVEL. La Société anonyme des Charbonnages de Gives et de Ben réunis est une ancienne société charbonnière qui a exploité le puits Saint-Paul jusqu’en 1951. Les bâtiment de l’ancien siège ont été réaménagés et servent à la maison des jeunes de Gives.

A Lovegnée-Bosquet, l’ancienne carrière est devenue une réserve naturelle domaniale.

La fête de la Cerise se déroule le premier weekend de juillet et célèbre les productions horticoles, maraîchères et fruitières du village.

Le 15 août est une date importante pour les hutois. La tradition veut que, tous les sept ans, les habitants organisent une procession avec la Vierge de la Sarte. Actuellement, le 15 août de Huy est synonyme de fête foraine et de feux d’artifice.

L. Bolly Barajas