Huy 4500

Tihange : entreposage à sec des déchets nucléaires

Engie Electrabel informait le public ce 11 février de leur projet de construction d'un nouveau bâtiment sur le site de Tihange.

Les espaces de stockage arrivent à saturation à Tihange et à Doel. Il leur faut donc trouver une nouvelle solution pour entreposer le combustible usé. C'est ce qu'on appelle de l'entreposage à sec, dans des containers.Léo Tubbax, porte-parole de Nucléaire Stop Kernergie s'inquiète de ce projet. Il craint que ces combustibles usés, qui sont radioactifs, soient un danger pour la population environnante. Aussi, il se demande pourquoi le bâtiment est si grand alors que d'ici 2025, Engie Electrabel n'aura pas autant de combustible usé que ce que prévoit cet espace. "Il faut construire ce bâtiment-là, mais plus petit." Quant à Serge Dauby, il est plutôt confiant. La réunion d'information leur a permis de rassurer le public sur différentes questions. "Le bâtiment est totalement sûr." Les conteneurs sont protégés du risque d'explosion. Et le bâtiment est anti-sismique.Un projet qui verra le jour à condition que le projet d'urbanisme soit accepté. Dans la vidéo, les deux points de vue se répondent 

Engie Electrabel informait le public ce 11 février de leur projet de construction d'un nouveau bâtiment sur le site de Tihange.

Retrouvez l'article original sur RTC Télé Liège