Saint-Georges-sur-Meuse 4470

Inondations : 14.000 libre-parcours solidarité seront distribués par 54 communes aux citoyens

A la suite des inondations survenues en juillet, 54 communes ont demandé un peu plus de 14.000 libre-parcours solidarité pour les distribuer à leurs citoyens, a indiqué mardi le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet en commission Mobilité à la Chambre.

Ce libre-parcours, disponible depuis le 25 août, donne aux personnes sinistrées un accès gratuit au réseau national de la SNCB et aux réseaux régionaux du TEC, de De Lijn et de la STIB.

La mesure est prévue jusqu'au 31 octobre mais la situation sera réévaluée mi-octobre pour voir s'il y a lieu de la prolonger, selon le ministre.

Dégâts importants

Ponts et murs emportés, caténaires et câbles arrachés,... L'infrastructure ferroviaire a été fortement touchée par les intempéries, à la suite desquelles quelque 25 tronçons se sont retrouvés impraticables, a rappelé le ministre de la Mobilité.

Depuis lundi, tous les tronçons concernés ont été rouverts au trafic, avec la reprise de la circulation entre Spa et Pepinster, ligne où des ponts avaient été arrachés.

Le service finances d'Infrabel est chargé d'évaluer l'impact financier de l'ensemble des dégâts et de mener les discussions avec les assurances. Les premières estimations s'élèvent "à des dizaines de millions d'euros, dont 60 millions ont déjà été comptabilisés", a-t-il précisé. "Je ferai en sorte que ces montants importants (...) n'empiètent pas sur les autres travaux d'investissements qui sont nécessaires."

Enfin, Infrabel tient compte dans le cadre de sa Stratégie nationale d'adaptation du changement climatique, a ajouté Georges Gilkinet, en prenant deux mesures: cartographier les zones sensibles au changement climatique du réseau ferroviaire et tenir compte dans le planning à long terme des effets du réchauffement climatique.

 

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF