Grâce-Hollogne 4460

Bientôt à Namur: une tour de contrôle numérique pour les aéroports de Liège et Charleroi

C’est une petite révolution qui se prépare pour les deux aéroports régionaux wallons.

Les traditionnelles tours de contrôle s’apprêtent à céder leur place à une tour d’une nouvelle génération, entièrement digitalisée.

Elle sera installée dans un nouveau bâtiment de 2000 m² qui doit être bâti dans le zoning Ecolys, à Namur, à mi-chemin entre les deux pôles aéroportuaires, et sera reliée aux futures caméras qui quadrilleront le ciel et les pistes de Bierset et Gosselies.

"On ne se lance pas dans un projet aventureux ou expérimental. Cette technologie a déjà été déployée avec succès dans d’autres pays, explique Nicolas Thisquen, président du Comité de direction de la Sowaer (Société wallonne des aéroports), qui implantera également son nouveau siège social sur le même site. Le 1e objectif, c’est de renforcer la sécurité aérienne. Le 2e, c’est de rendre le travail du personnel plus confortable".

"C’est un métier qui restera toujours aussi délicat, dur mentalement et physiquement, ajoute le ministre de tutelle Jean-Luc Crucke (MR). Mais les contrôleurs aériens auront désormais un outil encore plus fiable à disposition. Ils seront aidés par la précision du numérique, avec une vision à 360°, quelle que soit la météo. De quoi augmenter la principale préoccupation des aéroports : la sécurité".

Le budget de construction de la tour de contrôle digitale, attendue pour 2024, est estimé à 16 millions d’euros, pris en charge par la Sowaer. Les tours actuelles ne seront pas détruites, mais rénovées pour servir d’éventuelle solution de secours. 

Quant à la gestion du trafic aérien, elle restera assurée par Skeyes, dont le personnel sera transféré à Namur.

Rudy Hermans

Retrouvez l'article original sur RTBF