Saint-Nicolas 4420

Coronavirus : "Saint Nicolas devra porter le masque même si ce n'est pas évident avec la barbe" prévient le Centre de crise

2020 est une année "particulière pour tout le monde" même pour Saint Nicolas, attendu par tous les enfants.

2020 est une année "particulière pour tout le monde" même pour Saint Nicolas, attendu par tous les enfants. Avant sa grande tournée du 6 décembre, celui-ci a déjà débarqué en Belgique. L’occasion pour le Centre de crise Covid-19 de présenter ce lundi, lors de sa conférence de presse de début de semaine, quelques recommandations au patron des écoliers, qui espèrent être gâtés, malgré le contexte sanitaire.

"Au niveau du gouvernement, il y a eu une lettre qui a autorisé Saint Nicolas à venir sans quarantaine, du grand Nord ou je ne sais pas très bien où il se cache pour l’instant", a rappelé ce lundi Yves Van Laethem. "En faisant exception pour le couvre-feu puisqu’il va passer dans la nuit du 5 au 6 décembre."

On lui demande de se laver les mains le plus fréquemment possible

Les autorités belges lui ont demandé d’être prudent, "de rester à distance (ce qui au milieu de la nuit n’est pas trop difficile), de porter un masque ce qui avec sa barbe ne sera pas forcément tout à fait évident. On lui a demandé d’enlever ses gants, surtout de se laver les mains le plus fréquemment possible."

Saint Nicolas devrait déposer des cadeaux dans la cheminée quand il passera chez les parents. Il le fera aussi certainement chez les grands-parents, parrains, marraines… "Des personnes souvent plus âgées et qui ont profondément eu un manque affectif, d’être coupés de leurs neveux et nièces, petits-enfants durant de très nombreux mois." Reste que chez ces personnes, le risque de contamination est plus important.

Ce n’est pas ce masque qui coupera l’affection

Que faire, dès lors ? Le Centre de crise propose aux papys et mamys de demander à Saint Nicolas d’apporter les cadeaux directement chez les parents. "Le moyen le plus sûr. Et puis de faire des remerciements par vidéos."

Mais s’ils veulent remettre les cadeaux chez eux, à leurs petits-enfants, un conseil répété : "Essayons de faire cette remise de cadeaux dans des conditions les plus sûres pour eux de par l’âge et leur état de santé, à l’extérieur, dans le jardin, sur la terrasse, dans une véranda ventilée, avec de la distance, en portant un masque. Ce n’est pas ce masque qui coupera l’affection. C’est ce masque qui démontrera qu’on fait attention. Dans affection, il y a aussi précaution."

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF