Saint-Nicolas 4420

1000 petits bonshommes en bois customisés mis en vente aux enchères au profit de l'ASBL Infirmiers de Rue

Tout commence par un restaurateur bruxellois, Cédric Gérard, qui décide de commander un lot de 1000 petits bonshommes en bois afin d'en faire une décoration originale pour son restaurant Bobbi Bao. Seulement, il n'avait pas prévu sa fermeture pour raison de mesures sanitaires. Il se retrouve alors avec ceux-ci sur les bras.

Les initiatives d'entraide s'enchaînent en cette période de confinement. Et les restaurateurs ne sont pas en reste. Cédric Gérard, un entrepreneur bruxellois, lance aujourd'hui la vente aux enchères de son stock de petits bonshommes en bois afin de redistribuer les profits à l'association Infirmiers de Rue.

Tout part d'une idée très commune, un restaurateur bruxellois décide de commander un lot de 1000 petits bonshommes en bois pour en faire un support publicitaire original. Ensuite, arrive la fermeture imposée de celui-ci suite aux mesures de lutte contre le Covid-19 prises par le Conseil National de sécurité et la décision de fermer temporairement tous les restaurants du pays. Cédric Gérard se retrouve alors avec son investissement sur les bras. 

Au départ d'une conversation avec un ami travaillant pour l'association Infirmiers de Rue, il propose de faire customiser ceux-ci par des artistes et de les mettre en vente aux enchères afin de récolter des fonds pour IDR, pour Infirmiers de Rue. Cette ASBL est une association médico-sociale qui a pour objectif la fin du sans-abrisme à Bruxelles en fédérant associations et public ils cherchent à développer des solutions durables afin de sortir les sans-abris de la rue. En utilisant l'approche par l’hygiène, la valorisation de talents des personnes sans-abri, l’implication intensive du réseau d’associations sociales & médicales et la création de logements, ils soutiennent ces personnes les plus vulnérables en terme de santé et tentent de parvenir à une réinsertion durable en logement.

Une multitude d'artistes et personnalités s'engagent alors à afin de décorer et de retravailler ces petits bonshommes en bois: : les artistes Denis Meyers, Charles Kaisin et bien d'autres, les journalistes Olivier Schoonjans, Joëlle Scoriels, les humoristes Guillermo Guiz et Kody... Beaucoup d'entre eux ont répondu à la proposition et cela ne fait que commencer puisqu'il y a actuellement environ 160 bonshommes en circulation. 

Vous voudriez y participer? La procédure est assez simple, vous pouvez ci-dessous. Les premières enchères ont débuté aujourd'hui, ce 23 avril 2020 à 12h00 sur le lien Facebook suivant. Plusieurs autres enchères seront également organisées dans les semaines à venir.

M.G.