Flémalle

Aux portes du bassin sidérurgique liégeois, Flémalle possède quelques joyaux du patrimoine majeur de Wallonie. Le château d’Aigremont surplombe la Meuse sur le territoire du village des Awirs, c'est une ancienne forteresse médiévale transformée dans le courant du 18e siècle en une élégante résidence de plaisance. En forme de fer à cheval parfaitement symétrique, il est un exemple type de l’architecture liégeoise du 18e siècle. La décoration intérieure est tout aussi remarquable. Le vestibule et la cage d’escalier du hall d’entrée sont ornés à l’italienne. Les peintures en trompe-l’œil voient s’affronter des oiseaux, le tout porté par des feuillages, des fruits, des fleurs qui s’approprient la moindre surface des murs. Des boiseries sculptées, des tableaux et un mobilier d’époque ornent les nombreuses pièces.

Également situé sur la rive gauche de la Meuse, le château de Chokier a une histoire similaire à celui d’Aigremont. Cette ancienne forteresse médiévale est transformée dans le courant du 18e siècle en un manoir de plaisance. Il accueillera quelques visiteurs illustres parmi lesquels le Tsar Pierre le Grand et l’empereur Napoléon 1er.

A Ramioul dans la localité d’Ivoz-Ramet, sur la rive droite de la Meuse, c’est à un plongeon dans l’histoire que nous convient les animateurs du Préhistosite. Musée à la fois didactique et pédagogique, il présente notamment la reconstruction grandeur nature d’un habitat préhistorique. Actuellement en travaux, il rouvrira ses portes en 2015. Il sera alors un des plus grands musées de la Préhistoire d’Europe.

C. Vandelois