Remicourt 4350

Se dire "oui" le vendredi : c'est tendance et économique

C’est devenu tendance : de plus en plus de couples se marient en semaine.

D’habitude, les communes ouvrent des plages horaires pour les mariages le samedi mais ça ne suffit pas. Depuis quelques années, à Liège par exemple, on a aussi ouvert le vendredi et même d’autres jours en semaine sur dérogation. Les couples qui décident de privilégier la semaine ont leurs raisons et elles sont variables. Les exceptions, les dérogations, c’est souvent par nécessité de se marier rapidement parce qu’une des personnes est en fin de vie et qu’il faut s’assurer que le compagnon ou la compagne puisse garder tous ses droits. Ce n’est qu’un exemple. D’autres se marient civilement le vendredi et font la fête le samedi. Mais le choix du vendredi est, lui, souvent guidé par le manque de place.

Des demandes jusqu’en 2021

Si on prend une ville comme Liège, on se rend compte que les demandes pour les mariages le samedi explosent. On a déjà des réservations d’horaire pour 2021 ! Dans les salles, c’est également un jour où on affiche souvent complet : "La saison des mariages va d’avril à octobre", explique Didier Lekeux, exploitant d’une salle à Momalle,"donc c’est très vite complet. C’est en observant cette forte demande que j’ai d’ailleurs eu l’idée de proposer le vendredi pour célébrer ces mariages". Et ça fonctionne. Dans cette salle, on compte jusqu’à une vingtaine de mariages le vendredi ces dernières années.

Du côté de la ville de Liège, on voit également la demande pour le vendredi rejoindre celle du samedi. En 2014, il y avait encore une centaine de mariages de différence en faveur du samedi, aujourd’hui, le nombre se réduit à une petite dizaine seulement.

Plus de 1000 euros économisés

"C’est original et j’y vois surtout des avantages", explique Vanessa, jeune mariée. Son fiancé, Kévin, l’a demandée en mariage en janvier : "On a commencé à chercher une salle en mars et tout était complet. Le propriétaire de cette salle à Momalle m’a proposé de décaler et de faire cela le vendredi. C’est avantageux car on économise jusqu’à 1000 euros sur la salle et en plus la pièce montée nous est offerte ! Petit inconvénient : certains invités n’ont pas pu prendre congé et ne sont donc pas venus".

Pour l’exploitant de la salle, ça permet d’organiser 2 mariages par week-end donc c’est rentable et il peut ainsi proposer un bon prix. Seul inconvénient, il doit très vite remettre la salle en état pour le lendemain et, ici, il propose même aux mariés suivants, ceux du samedi, de mettre en place leur décoration.

Se marier le vendredi c’est donc du "win-win" tendance.

 

Françoise Dubois

Retrouvez l'article original sur RTBF