Hannut 4280

Soutenons l'Horeca, une nouvelle plateforme gratuite pour les livraisons à domicile

Les initiatives solidaires se mettent en place comme lors du premier confinement. Le secteur de l’Horeca a particulièrement ému une partie de la population prête à le soutenir coûte que coûte en se faisant livrer à domicile.

Pas toujours facile de s’y retrouver entre les restaurants ouverts, fermés, qui livrent à domicile ou proposent à emporter. Un site existe désormais pour faciliter tout cela il s’appelle " soutenons l’horeca ".

Depuis quelques jours, le site est accessible sur le net et déjà les restaurateurs de la région de Mouscron et de Mons, région d’origine des fondateurs du site, se bousculent au portillon. L’idée est simple : mettre gratuitement, le mot est important, les clients en contact avec leur restaurant favori. Baptiste Hanssens, l'un des co-fondateur de la société Barestho, nous dit comment.

" Comme nous sommes déjà un service de commande en ligne, on va le proposer gratuitement et sans engagement durant toute la durée de fermeture de l’Horeca. Et puis, nous nous sommes rendus compte que les consommateurs sur les groupes des différentes villes ne comprennent pas trop qui fait quoi. et donc on a mis en place un site web qui permet de recenser tout le monde sur un seul site et donc restaurateurs et clients n’ont qu’un seul site à aller voir. "

Une start up face au géant de la livraison à domicile

"Une équipe familiale de passionnés avec de multiples compétences et forte d'une expérience professionnelle dans le domaine du développement informatique." C’est ainsi que se décrit l’équipe de Barestho. Leur objectif: mettre la technologie à la portée des professionnels de l’Horeca afin que ces derniers continuent à faire ce qu’ils font le mieux : leur métier.

Le service offert par la start-up et permet aux restaurateurs de passer d’un cahier de réservations manuscrit à une solution informatisée.

"Le site vient juste d’être lancé et étant originaire de la région de Mouscron on a commencé dans notre région. Nous sommes ouverts à toutes les régions de Wallonie et les premiers retours sont très positifs." La start-up ne demande donc aujourd’hui qu’à se faire connaitre pour se démarquer des Uber eats et autre Deliveroo, des concurrents aux structures internationales bien trop solides.

Une solution provisoire pour un avenir à long terme

Et pour ceux qui les accuseraient de profiter de la situation, Baptiste Hanssens est clair.

" Nous, notre idée de base est d’offrir un service disponible à un maximum de personnes. On ne gagne rien. Après c’est vrai que nous allons gagner en visibilité. Mais la participation n’engage en rien l’établissement qui y accède. A la fin du confinement, les restaurateurs seront libres. On travaille avec des bars, on sait très bien qu’ils vont retourner ensuite à leur activité initiale et on n’a pas de soucis avec ça. "

Pour l’instant, les initiateurs du projet ne reçoivent que des remerciements.

Il faut dire que pour certains établissements les affaires reprennent doucement avec les livraisons et 50 à 60% de celles-ci proviennent du site soutenons l’Horeca.

Un vrai succès dans la région de Mouscron qui ne demande qu’à s’exporter partout en Wallonie. Une initiative solidaire dont ce secteur avait sans doute bien besoin en ce moment.

Laurence Ermel