Hannut 4280

Après 50 ans d'existence, la piscine communale de Hannut cesse ses activités

C'est une page qui se tourne à Hannut.

Après 50 ans d'activités, la piscine communale s'apprête à cesser définitivement ses activités.

Aujourd'hui, une étape symbolique sera franchie: le bassin sera entièrement vidé. Un bassin qui a encore accueilli l'an dernier plus de 90.000 nageurs, dont de très nombreux écoliers.

Un nouveau bassin à Plopsaqua pour remplacer la piscine

Cette piscine va cesser ses activités car elle fait double emploi avec le nouveau complexe Plopsaqua installé sur la commune. L'agenda de fermeture s'est accéléré en raison du reconfinement. Manu Douette, bourgmestre d'Hannut: "C'est un bâtiment qui a 50 ans, ce sont plusieurs générations qui ont nagé dans cette piscine. Moi-même, j'ai appris à nager dans cette piscine. On a construit un bassin sportif et d'apprentissage dans le complexe Plopsaqua justement pour remplacer notre piscine. Maintenir deux piscines simultanées n'a pas de sens. Ici, le coût de fonctionnement est de plus ou moins 250.000 euros par an".

Et vider une piscine, cela prend du temps: "L'eau doit passer par toute la machinerie, doit être filtrée. Il y a des systèmes qui sont prévus pour vidanger la piscine. Ça prend pratiquement un jour et demi à deux jours pour la vidange".

Et après?

Une fois le bâtiment vidé et aménagé, l'objectif est d'en faire un espace de création et d'exposition. Et de se plonger ainsi dans un grand bain artistique.

Marc Hildesheim

Retrouvez l'article original sur RTBF