Ferrières

Entre Ardenne et Condroz et surplombant la vallée de l’Ourthe, Ferrières est le siège de l’ancien comté de Logne. Construit au 12e siècle par Wibald, abbé de Stavelot, le château-fort devient la propriété des redoutables seigneurs de la Marck, mieux connus sous le surnom de "Sanglier des Ardennes" et ennemis héréditaires des princes-évêques de Liège. En 1521, les troupes de Charles-Quint démantèleront la forteresse du Sanglier des Ardennes. Le château sera bombardé et détruit. Aujourd’hui, c'est un hectare de vestiges au sommet d'une falaise qui domine les vallées de l'Ourthe et de la Lembrée. Un refuge idéal depuis la nuit des temps et un fort joli point de vue aussi ! Le château-fort de Logne se visite, ainsi que son musée et son espace médiéval.

Avant, la construction du château, dès le 5e siècle, des guerriers germaniques alliés de Rome y ont tenu une  garnison. Au 9e siècle, il a servi d’abri aux moines de Stavelot en fuite devant les Normands. Par la suite, Logne est devenu le centre d'un domaine dépendant de l’abbaye, puis, comme expliqué plus haut est tombé aux mains de seigneurs brigands, les la Marck.

Autre curiosités à Ferrières, le musée du jouet. C'est une collection unique élaborée par Maryse Rixhon, une institutrice maternelle retraitée et son mari. Aujourd’hui plus de 1000 jouets retracent plus d’un siècle de jeux et de loisirs.

C. Vandelois